30 avr 2020

Brussels South Charleroi BioPark annonce une solide performance au 1er trimestre 2020

biopark logo 220
Le flux de transactions atteint une valeur historique, dépassant les €500M et impliquant des partenaires internationaux de premier rang.
Brussels South Charleroi BioPark (BSCB), annonce une solide performance au premier trimestre et une ambition de croissance confirmée.
Malgré la crise du Coronavirus, le Brussels South Charleroi BioPark, regroupant une septantaine d’acteurs dans les domaines de la biotechnologie et de la biopharmacie, a enregistré une performance historique au cours du premier trimestre 2020. Le BioPark, fondé par l’Université Libre de Bruxelles (ULB) il y a plus de 20 ans, a également confirmé ses projets de croissance et d’expansion, soulignant son rôle moteur dans le domaine des sciences de la vie.

Par ailleurs, en collaboration avec les hôpitaux, plusieurs acteurs au sein du BioPark contribuent activement à la lutte contre le COVID-19, en mettant à disposition leur expertise scientifique, leurs plates-formes technologiques et certaines de leurs infrastructures.

Une solide performance au 1er trimestre 2020

La bonne performance du Biopark s’est traduite à différents niveaux: les flux de transactions, les avancées en recherche et développement, la mise en place et l’expansion de nouvelles capacités de production biologique de pointe, et la recherche académique.

Le BioPark a, dans son ensemble, enregistré un total historique de plus de €500M de flux de transactions au cours du premier trimestre 2020. Ceci représente l’équivalent en un seul trimestre des montants enregistrés sur toute l’année en 2019. Cette excellente performance permettra aux acteurs du BioPark d’amortir l’impact que la crise du Coronavirus pourrait avoir sur leurs activités, comme sur l’environnement économique mondial en général.

Ces transactions incluent notamment :

• l’annonce d’acquisitions par des groupes internationaux de deux sociétés de services biotech créées à Gosselies, MaSTherCell, d’une part et ImmunXperts, d’autre part, couronnant ainsi le succès de leurs travaux et leur offrant de nouvelles perspectives de croissance locale et internationale tout en restant implantées à Gosselies
• d’importantes levées de fonds auprès d’investisseurs internationaux de premier rang pour accélérer et soutenir la recherche et le développement pré-clinique et clinique de plusieurs entreprises du BioPark
• des accords commerciaux, notamment en matière de distribution et de commercialisation de dispositifs médicaux sur de nouveaux marchés tels que les Etats Unis.

Des avancées majeures ont aussi été réalisées en recherche et développement, notamment dans les domaines clés du BioPark, à savoir l’immunologie, les thérapies géniques et cellulaires, mais également dans d’autres domaines thérapeutiques où beaucoup de besoins médicaux non rencontrés persistent, tels que l’oncologie, le système nerveux central, les maladies cardiovasculaires et l’orthopédie.

• Différents acteurs du BioPark ont ainsi franchi des étapes importantes dans le développement clinique de traitements novateurs, plusieurs atteignant maintenant leurs phases finales de développement.

• En outre, différents partenariats et accords de collaboration ont été signés que ce soit pour accélérer le développement clinique de traitements ou l’accès à de nouvelles plates-formes technologiques.

La performance du BioPark au premier trimestre 2020 a aussi été marquée par le renforcement d’un de ses pôles de compétences clés, à savoir la production spécialisée de produits biologiques, clé de voûte du développement de nouvelles thérapies géniques et cellulaires. Au cours des derniers mois, plusieurs entreprises actives au sein du BioPark ont ainsi lancé de nouvelles lignes de production de pointe, augmenté leur capacité de fabrication et reçu des certifications déterminantes garantissant la qualité de leurs processus au niveau international.

Le BioPark continue également à contribuer au développement du secteur par sa Recherche Académique. Deux chercheurs de l’Université Libre de Bruxelles basés sur le site ont ainsi reçu des bourses de recherche Consolidator Grant du European Research Council (ERC) pour leurs travaux dans le domaine de la régulation de la barrière hématoencéphalique et du développement de nouveaux antibiotiques. L’équipe académique du site s’est aussi renforcée par l’engagement de nouveaux collaborateurs scientifiques dans les domaines de l’immunologie, de la biologie cellulaire et développementale et de la microbiologie.

Les détails des réalisations du premier trimestre des différents acteurs du BioPark peuvent être consultés sur les sites internet respectifs de ces entreprises dont la liste est disponible ici.

Une stratégie de croissance du BioPark confirmée

Même si certains projets subiront directement ou indirectement l’impact de la crise du Coronavirus, les ambitions de croissance du BioPark sont confirmées.

Le BioPark poursuit le rôle moteur qu’il entend jouer dans le domaine des sciences de la vie, en offrant un support à la création, à la croissance et à l’installation de sociétés nationales et internationales, et en créant un véritable écosystème, propice à l’innovation.

C’est ainsi que deux nouveaux projets, l’un en oncologie et l’autre en thérapie génique, issus de l’incubateur du BioPark ont reçu le soutien du Butterfly Fund , le fonds preseed co-fondé par Sambrinvest, Theodorus ULB Spin-Off Fund et Fund+, leur permettant de se constituer en startup et de mener un programme de maturation nécessaire au déclenchement de leur première levée de fonds.

Par ailleurs, au cours des derniers mois, 8 nouvelles entreprises ont rejoint l’écosystème en s’installant dans les infrastructures du BioPark. 4 d’entre elles, dont 3 sont des spin-offs de l’ULB, proviennent de programmes d’accélération de l’incubateur du BioPark. Les 4 autres sont des sociétés nationales et internationales attirées par l’environnement scientifique et entrepreneurial offert sur le site.

En outre, l’expansion immobilière du BioPark se poursuit, avec des projets de construction de nouveaux espaces de laboratoires et de bureaux en 2020 et 2021. Ces expansions permettront d’attirer d’autres sociétés belges et internationales au sein du BioPark, nourrissant ainsi encore davantage l’écosystème en place. Afin de coordonner au mieux les efforts, établir les synergies nécessaires et offrir des services et une infrastructure parfaitement adaptés aux besoins des différents acteurs, un coordinateur immobilier a été nommé.

Le BioPark, qui comprend près de 2200 collaborateurs de 30 nationalités différentes, offre de nombreuses possibilités de carrière dans les métiers de la recherche et développement et de la production de produits de santé. De par son expansion, il est constamment à la recherche de nouveaux talents et recrute plusieurs centaines de personnes par an. La liste des postes ouverts chez nos entreprises membres peut être consultée ici.

Dans le cadre de sa mission, le BioPark co-organise avec Buzz4Bio les 7 et 8 octobre prochains une conférence dans le domaine de la thérapie génique et cellulaire. Cette conférence accueillera des intervenants belges et internationaux d’horizons variés; elle sera l’occasion d’échanges entre experts de l’industrie et permettra également de mettre en lumière l’infrastructure et les réalisations du BioPark.

Lutte contre le Coronavirus

En collaboration avec les hôpitaux, plusieurs acteurs au sein du BioPark contribuent activement à la lutte contre le COVID-19, en mettant à disposition leur expertise scientifique, leurs plates-formes technologiques et certaines de leurs infrastructures, pour, entre autres, aider au développement d’outils de diagnostic de la maladie, à la fabrication d’un vaccin futur et à celle de composants clés pour le matériel hospitalier, notamment les respirateurs.

Dans ce cadre, le personnel des laboratoires basés sur le site, l'IBMM, l’IMI et le CMMI de l’Université Libre de Bruxelles et l’Institut de Pathologie et de Génétique, s’est mobilisé pour réallouer une grande partie de ses ressources et de ses activités à l’analyse de tests et d’échantillons prélevés auprès de patients hospitalisés, contribuant ainsi de manière significative à l’effort national de diagnostic du COVID-19.

Florence Bosco, CEO de BioPark Dev SA commente : “Les réalisations des différents acteurs du BioPark et l’intérêt qu’ils suscitent auprès d’investisseurs et de partenaires internationaux d’envergure démontrent le succès grandissant de notre écosystème. Notre rôle est de stimuler la recherche et l’innovation scientifique et d’offrir un accompagnement professionnel et ciblé aux biotechs novatrices, tout au long de leur cycle de vie, depuis leur phase de démarrage et pendant toute leur croissance. Par les échanges qu’il suscite entre les acteurs, par le partage d’expérience et de savoir-faire qu’il facilite, par la variété et la diversité des approches, et par les infrastructures de pointe qu’il offre, l’écosystème du BioPark de Charleroi crée un environnement de travail de choix. Il confirme l’importance économique du secteur de la biotechnologie dans la région de Charleroi, et en Belgique en général, et est un créateur d’emploi important.

A propos de Brussels South Charleroi BioPark (BSCB)

Le BioPark de Charleroi/Bruxelles-Sud est un pôle d’excellence en biotechnologies situé au coeur de l’Europe et dédié à l’innovation et au développement économique dans le domaine des sciences de la vie. Il a pour mission d’accompagner les entreprises tout au long de leur croissance depuis leur création jusqu’à leur maturité en tant qu’acteurs globaux. Le Biopark compte plus de 2200 collaborateurs expérimentés provenant de plus de 30 pays, 70 sociétés actives dans le domaine des sciences de la vie, 15 sites d’essais cliniques, et 3 instituts de recherche de renommée mondiale (l’Institut de Biologie Médicale et Moléculaire (IBMM), le Centre d’Imagerie Médicale et Moléculaire (CMMI), l’Institut d’Immunologie Médicale (IMI)). Le BioPark fournit un ensemble de services et de solutions d’infrastructures, allant du LabHotel, qui offre des espaces partagés de laboratoires, à de nouveaux projets d’aménagement. L’incubateur du BioPark a été à l’origine de la création et du développement de plus de 40 spin-offs ces 10 dernières années. Il soutient la création et l’établissement d’entreprises innovantes en leur donnant notamment accès au capital. Pour plus d’informations, consultez le site Biopark.be.

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Cell & Gene Therapies vol.4

cell and gene therapy 270

Tous les acteurs des Thérapies Cellulaires et Géniques sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220