09 fév 2021

Première mondiale : une équipe polonaise veut étudier les effets d’un microbiote intestinal sain sur des patients atteints du coronavirus

Un essai clinique polonais regroupant plus de 360 patients débutera en 2021. Le but de l’étude est de déterminer si un microbiote intestinal sain - plus communément connu sous le nom de « flore intestinale » - peut affecter l’évolution de l’infection et les symptômes d’un patient malade de la Covid-19.
Pour mener cet essai clinique novateur, une partie des patients positifs au coronavirus recevra une gélule renfermant des micro-organismes intestinaux, comme des bactéries intestinales par exemple, provenant de personnes négatives au coronavirus et en bonne santé. L’autre partie des malades avalera un placebo, sans savoir que cette gélule ne contient pas de substance active. Chaque patient recevra également un traitement de base pour lutter contre les symptômes de la maladie Covid-19. Les médecins espèrent que les micro-organismes d’un microbiote intestinal sain chez un patient malade inhiberont la réaction inflammatoire du système immunitaire.

Des études plus anciennes montrent en effet que les bactéries intestinales interagissent avec le système immunitaire. Si les micro-organismes du microbiote intestinal sont perturbés, le système immunitaire ne répond plus correctement. Les réponses immunitaires peuvent alors devenir trop faibles pour venir à bout du virus ou trop violentes et aggraver rapidement l’état du patient. En d’autres termes, le microbiote intestinal commande les réponses inflammatoires et participe au bon fonctionnement du système immunitaire.

Cette recherche scientifique sera notamment menée par le Dr. Jarosław Biliński, du département d’hématologie, de transplantation et des maladies internes de l’Université de Médecine de Varsovie. Il déclare que cette étude est une première en son genre et ajoute qu’il a demandé une subvention auprès de l’Agence de Recherche Médicale - Agencji Badań Medycznych - pour financer l’essai clinique. De nombreux centres sont et seront sélectionnés d’ici fin 2020 pour rendre possible cette expérience. Afin de permettre aux médecins d’analyser un grand nombre de données, l’essai clinique devrait durer toute l’année 2021.

La suite sur Bulletin de Veille Pologne

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Culture Cellulaire vol.2

cell culture vol2 270

Pour la seconde édition, nous traiterons encore à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteurs de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

Cell & Gene Therapies vol.4

cell and gene therapy 270

Attention nouvelles dates : 15 et 16 septembre !
Tous les acteurs des Thérapies Cellulaires et Géniques sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220