Actualité recherche Buzz4bio

Jeudi, 30 Juin 2022

Identifier la clé pour améliorer les traitements contre le cancer

Comment les scientifiques peuvent-ils prédire avec précision la réaction de différentes cellules cancéreuses exposées à différents médicaments? Selon une nouvelle étude, la réponse ne se trouve pas dans les mutations des gènes individuels qui favorisent le développement du cancer, mais plutôt dans la «signature mutationnelle» laissée sur le génome du cancer dans son ensemble.Aujourd’hui, la médecine de précision du cancer recourt aux informations génétiques contenues dans les tumeurs des patients, ce qui permet aux médecins de planifier les traitements et de suivre leur évolution. En étudiant l’ADN d’une tumeur, ils peuvent non seulement identifier les mutations ainsi que d’autres modifications génétiques qui contribuent au développement du cancer chez les patients, mais aussi prédire la réaction de la tumeur face à un médicament donné.

Lire la suite Identifier la clé pour améliorer les traitements contre le cancer

 
Jeudi, 23 Juin 2022

Une technique génomique révolutionne le développement de médicaments en identifiant la résistance aux antibiotiques en l’espace d’une journée

Grâce à de petites modifications aléatoires du patrimoine génétique, les scientifiques peuvent désormais repérer rapidement les signes de résistance chez les bactéries — preuve que certains agents pathogènes pourraient bientôt démolir le mur de défense des antibiotiques.Comme tous les organismes, les bactéries s’efforcent constamment de survivre et de se développer dans un monde en constante évolution, confrontées à des températures changeantes, à des réserves alimentaires variables et — comble de l’horreur — aux antibiotiques. Les mutations, c’est‑à‑dire les modifications du code ADN, sont les principaux moteurs de l’évolution: même les plus petites (changement d’un seul nucléotide) ont de l’importance.
La crise de la résistance aux antibiotiques

Lire la suite Une technique génomique révolutionne le développement de médicaments en identifiant la résistance aux antibiotiques en l’espace d’une journée

   
Jeudi, 16 Juin 2022

Des tests sanguins pourraient révolutionner le diagnostic de la maladie d’Alzheimer

Si nous comprenons bien les symptômes de la démence, ce n’est pas le cas de sa cause sous-jacente. Les travaux de PATHAD ont permis de mieux comprendre les voies de la maladie, tout en développant un test biofluide qui pourrait en révolutionner le diagnostic.La maladie d’Alzheimer (MA) est une affection neurodégénérative à l’origine de la plupart des cas de démence. Il semblerait qu’il existe des facteurs de risque à la fois génétiques et environnementaux.
Le signe moléculaire le plus précoce de la MA se manifeste lorsque des bêta-amyloïdes — des peptides composés d’acides aminés — s’agglutinent dans les tissus du cerveau, connus sous le nom d’Abeta42.

Lire la suite Des tests sanguins pourraient révolutionner le diagnostic de la maladie d’Alzheimer

   
Mercredi, 15 Juin 2022

Les scientifiques mettent en lumière une protéine liée au diabète et à l’hypertension

Combinant différentes techniques, des chercheurs soutenus par l’UE ont fait la lumière sur la structure et le fonctionnement d’un échangeur sodium-proton appelé NHA2. Cette découverte pourrait aboutir au développement de nouveaux médicaments contre l’hypertension artérielle et le diabète.La quantité de sel et d’eau contenue dans nos cellules ainsi que leur pH sont strictement contrôlés afin d’assurer leur survie. Pour maintenir le bon équilibre, des protéines spéciales remplissent la fonction essentielle qui consiste à échanger des protons (ions d’hydrogène, ou H+) contre des ions de sodium (Na+) ou de lithium (Li+) à travers les membranes cellulaires. Ces protéines sont appelées échangeurs sodium-proton (échangeurs Na+/H+, ou NHE). Présents dans chaque cellule, les NHE régulent étroitement leurs niveaux de pH et de sodium, ainsi que leur volume en y introduisant Na+ en échange de H+. Les scientifiques ont découvert que, lorsque ces protéines ne fonctionnent pas correctement, elles peuvent entraîner des maladies comme le cancer, le diabète, l’insuffisance cardiaque et l’hypertension.

Lire la suite Les scientifiques mettent en lumière une protéine liée au diabète et à l’hypertension

   
Lundi, 13 Juin 2022

Une méthode révolutionnaire apporte de l’espoir aux personnes souffrant de maladies cérébrales

De nombreuses maladies cérébrales sont étroitement associées à des troubles qui ne peuvent être traités, faute de médicaments. Une découverte impliquant une nouvelle classe de molécules se révèle prometteuse.Nous devons à la barrière hémato-encéphalique (BHE) la bonne santé de notre cerveau. Ce réseau de vaisseaux sanguins et de tissus empêche les substances nocives d’atteindre le cerveau. Divers troubles cérébraux ont été étroitement liés à des défaillances de ce réseau.

Lire la suite Une méthode révolutionnaire apporte de l’espoir aux personnes souffrant de maladies cérébrales

   
Jeudi, 09 Juin 2022

Persistance: un nouveau coup dur pour les antibiotiques ?

La persistance bactérienne est un mécanisme de défense des bactéries qui constitue une menace pour les antibiotiques. Le projet COMBATTB, financé par l’UE, a mis au point un nouvel outil destiné à étudier la persistance bactérienne dans les cas de tuberculose.Dans diverses conditions de stress, comme l’exposition aux antibiotiques, une sous-population de bactéries est capable de résister transitoirement au stress et de renaître lorsque les conditions reviennent à la normale. Ce phénomène est connu sous le nom de persistance antibiotique et ne doit pas être confondu avec la résistance aux antibiotiques, où les cellules transmettent à leur descendance leur capacité à se développer en présence d’un antibiotique. La persistance met en évidence l’hétérogénéité phénotypique d’une culture bactérienne sensible à l’antibiotique et est responsable de la récidive de l’infection.

De nouvelles méthodes pour étudier les bactéries persistantes

La persistance aux antibiotiques induit des conséquences cliniques majeures, notamment des durées de traitement longues de la tuberculose, la récurrence de la maladie et l’émergence de résistances. Cependant, les mécanismes qui sous-tendent le phénomène de la persistance sont encore mal connus.

Le projet COMBATTB avait pour ambition de caractériser fonctionnellement les mécanismes moléculaires que les bactéries persistantes déploient pour survivre à l’exposition à des concentrations létales d’antibiotiques. La recherche a été entreprise avec le soutien du programme Actions Marie Skłodowska-Curie (MSCA) et a facilité le développement de méthodes d’identification et d’isolement des bactéries persistantes. «L’un des principaux problèmes liés à l’identification des bactéries persistantes tient au fait que les tests cliniques standards de sensibilité aux antibiotiques n’évaluent pas leur persistance», explique Helene Botella, chargée de recherche au sein du programme MSCA.

L’étude des bactéries persistantes est également complexe car les procédures expérimentales disponibles contiennent des cellules résistantes qui se développent en présence d’un antibiotique et dépassent rapidement en nombre les survivants qui ne se développent pas. L’équipe scientifique a mis au point la méthode «recombination-mediated isolation of non-dividers» (ReMIND), qui permet de séparer les bactéries persistantes des bactéries résistantes. Elle se base sur la capacité des bactéries persistantes à conserver certains traits phénotypiques, contrairement aux bactéries résistantes, lorsqu’elles sont exposées à un antibiotique...
...

La suite sur Cordis

   

Page 1 sur 380

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Workshop Rock your Event

affiche rock your event 270

Vous participez à des événements mais le retour sur investissement vous laisse sceptique ? Vous avez le sentiment de perdre votre temps sur les stands ? L’organisation d’un événement est une souffrance pour votre équipe ?

En savoir plus...

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220