28 jul 2017

Le nombre de spermatozoïdes chez les hommes de l'Occident en baisse ces 40 dernières années

Une nouvelle recherche inquiétante suggère que le nombre de spermatozoïdes chez les hommes occidentaux a plus que diminué de moitié entre 1972 et 2011, une moyenne de 1,4 % par an. Les scientifiques restent encore incertains quant à la cause de cette impressionnante baisse mais ils estiment que leurs découvertes doivent être prises au sérieux et qu'il faut agir afin de traiter ce qui pourrait devenir une crise de santé publique majeure.

Une nouvelle étude publiée dans la revue «Human Reproduction Update» a tiré la sonnette d'alarme après avoir montré que depuis les années 1970, la concentration de sperme par millilitre de liquide séminal chez des hommes d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Australie et de Nouvelle-Zélande a baissé de presque 60 %.

Les résultats sont particulièrement alarmants puisqu'ils montrent que le problème ne présente aucun signe de stabilisation. La proportion d'hommes hypofertiles ou complètement infertiles devrait donc augmenter, signifiant qu'encore plus de couples auront du mal à procréer. Dans certaines sociétés occidentales faisant déjà face au défi d'une stagnation ou d'un déclin de la population, comme l'Italie et l'Allemagne, cette situation ne fera qu'aggraver leurs problèmes démographiques à long terme.

Plus préoccupant à court terme, la réduction du nombre de spermatozoïdes laisse présager une espérance de vie globalement plus courte, car elle est associée à certaines formes de cancer et de troubles du développement sexuel.
«Les résultats choquent», a commenté Hagai Levine, épidémiologiste et auteur principal de l'étude de l'Université hébraïque de Jérusalem. Selon lui, même si la fécondation in vitro peut offrir des solutions pour une conception réussie, peu d'efforts ont été faits pour aborder la racine du problème. «Il s'agit d'un cas classique de problème de santé publique qui reste dans l'ombre et qu'on néglige», a-t-il ajouté.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Stemcell Technologies et la recherche scientifique

ON998CS 270x350

STEMCELL Technologies communique sur ses produits et services.

En savoir plus...

Culture Cellulaire vol.2

cell culture vol2 270

Pour la seconde édition, nous traiterons encore à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteurs de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

Cell & Gene Therapies vol.4

cell and gene therapy 270

Attention nouvelles dates : 15 et 16 septembre !
Tous les acteurs des Thérapies Cellulaires et Géniques sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220