Lettre Buz4bio n°193 janvier 2015

B4B-Connections

2014-07-25-bioproduction4-220x700

Bioproduction#4 B4B-Connection
4-5 février 2015, Evry Genopole
INSCRIPTION

!!! La Plate-Forme de BIOPartenring ouvre dans 1 semaine !!!

2014-09-18-therapie-cellulaire-220x700

Thérapie Cellulaire B4B-Connection
1-2 avril 2015, Charleroi (Belgique)
INSCRIPTION


Suivez Buzz4bio
sur Twitter. Créez votre compte !

 

Derniers Twitts :

- Liseuse contre vrai livre : mieux vaut l'imprimé pour bien dormir

- Le Neurocampus de Bordeaux sort de terre

- Des ovules et du sperme artificiels créés à partir de cellules de la peau

- Smartphones 'changing our brains'

- Vous ne tenez pas en équilibre sur une jambe ? Allez voir votre médecin

- Polytechnique : une business school qui cumule toutes les tares de la France

- Les os de nos jambes sont 20% moins denses qu'il y a 12 000 ans

- Big Data et données personnelles: vers une éthique des algorithmes ? L'exemple des données médicales

- Applications mobiles santé : les pièges à éviter

- Les solutions combinées, de nouveaux médicaments connectés développés par Merck Serono

- Algorythmes : les machines jugent à notre place, et ça va nous faire flipper

- Santé : comment votre smartphone, votre ordinateur et votre tablette vous affectent

- Pensées, émotions, comportements et santé : pour aller vers la médecine de demain

- Entrepreneurs de la nouvelle économie : l'herbe est-elle plus verte dans la Silicon Valley ?

- "Mon enthousiasme à l'égard de la révolution numérique n'a peut-être plus la même forme"

- À lire dans @libe : comment Orange enfume les start-ups pour leur voler leurs idées (et pire)

- Leclerc vendra des médicaments sur Internet pour contourner les restrictions du gouvernement

- Ynsect lève 5,5 millions d'euros pour tester sa raffinerie d'insectes

- Cellules souches : l'Europe autorise leur production à partir d'ovules humains

- Les hôpitaux publics boudent les start-up de l'e-santé qui vivotent de subventions ou meurent tout simplement...

- Les 10 plus belles images de recherche biomédicale

- La médecine par l'homme est-elle déjà condamnée par l'intelligence artificielle ?

- Sanofi poursuit sa difficile recherche d'un nouveau directeur général

- Combattre l'hypertension artérielle pour ne pas perdre la tête

- Affaire des cellules Stap : échec et interruption des recherches

- Objets connectés en santé et Quantified self : attention à l'exploitation de vos données par des tiers

- Les laboratoires communautaires, ces nouveaux lieux de recherche

- Innover ne donne pas tous les droits +++

- La croissance du CA des entreprises dirigées par des femmes env 25% supérieure à celle des hommes...

- De l'homme réparé à l'homme augmenté, la #médecine régénératrice a le vent en poupe

- L'Oréal cultive de la peau humaine dans son laboratoire

- Biologie de synthèse: cellule artificielle faite puce silicium couplée ADN synthétise protéines

- Ophtalmologie : vous pouvez désormais contrôler la santé de vos yeux avec votre smartphone

Ligne directe

Frédérique lentiez, Rédactrice en chef Buzz4io
Frédérique Lentiez
06 22 65 60 01

Murielle Rata, Direction commerciale Buzz4io
Murielle Rata
06 62 45 95 32

 

L'homme qui pensait que l'intelligence artificielle devait être intelligente

 

En ce début d'année 2015, j'aimerais vous faire partager un article-pépite qui m'a littéralement emballée, à tel point que pour la première fois de ma vie, je suis allée l'acheter en ligne pour en lire la totalité...
Des articles stimulants comme ça, il n'y en a pas tant que ça et celui-ci mérite vraiment le détour.
Puisse-t-il vous donner l'envie d'en savoir davantage, et, tout comme moi, l'envie d'acheter les livres de celui dont il est question.
Mon intuition me dit que Douglas Hofstadter me semble aussi important et génial que l'inventeur des fractales dont je vous avais parlé il y a plus d'un an...et qui reste dans l'ombre faute d'être vraiment compris par ses pairs, du moins la portée gigantesque de sa manière d'envisager l'intelligence artificielle. Si seulement on réfléchissait un peu comme lui, peut-être l'humanité y gagnerait...

Eh oui, l'intelligence artificielle on en parle, on s'en baffre, on l'évoque pour un oui et pour un non, mais est-ce bien de l'Intelligence Artificielle au sens où l'envisageait l'un de ses créateurs. Il semblerait que ce qui est développé actuellement en termes d'intelligence artificielle ne soit ni plus ni moins de la technologie bête voire méchante et mercantile qui oublie de placer l'humain au centre de ses développements et donc à côté de ce que l'esprit humain a de supérieur à la machine : la pensée, la vraie, l'aléatoire, la bordélique, l'inconstante, l'inventive, la créative, l'analogique, l'intuitive, seules caractéristiques de l'intelligence et qui manque tant à l'intelligence artificielle.
Bon, je ne maitrise pas tous les concepts, loin s'en faut, je reste quoi qu'on en dise un peu limitée, mais ce que j'en ai compris me parait vraiment monumental.
Ce que développe Douglas Hofstadter pourrait, il me semble, même servir à notre manière d'innover et de concevoir des choses vraiment intelligentes...et cela pourrait peut-être aussi éviter que nos vies ne soient dirigées par des machines dites intelligentes de manière stupide et cupide, ce qui placerait l'humanité dans une sacrée impasse...
Ceux qui développent l'IA actuellement ont oublié d'essayer de comprendre l'esprit humain, de s'en inspirer pour concevoir des programmes informatiques qui imiteraient vraiment l'esprit humain vu par Douglas Hofstadter comme véritable logiciel insolite. D'après lui, nous ne pourrons fabriquer vraiment des machines intelligentes que lorsque nous serons parvenus à comprendre précisément la mécanique de notre esprit. Et de ce côté-là nous sommes loin de le faire, surtout les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui se targuent de faire de l'Intelligence Artificielle... Et en poursuivant dans cette voix, ils risquent bien de louper l'essentiel...

A 8 ans il rêvait de devenir un neutrino de masse nulle et de spin un et demi

Ce qui est remarquable dans cet article, c'est comment l'auteur étudie la biographie de Douglas Hofstadter dont la vie fait partie intégrante de ses recherches, de la manière dont il s'y est intéressé et dont il les conduit. C'est sa singularité qui est passionnante et les résultats extraordinaires de cette singularité. A lui seul, on peut affirmer qu'il est l'exemple type de ce qu'il étudie : la production de l'intelligence à partir de son parcours, ses doutes, ses passions, ses accidents de parcours, sa position dans le monde, enfin tout ce qui fait de lui un être à part entière et à l'origine de ses théories et découvertes...
Lorsque Douglas Hofstadter a sorti son ouvrage en 1980 à l'âge de 35 ans "Gödel, Escher, Bach : les brins d'une guirlande éternelle", la réaction générale du moment s'apparentait à de l'émerveillement, émerveillement que j'ai moi-même ressenti.
Un célèbre chroniqueur d'un magazine de l'époque disait : tous les dix ans, un auteur inconnu sort un livre dont la profondeur, la clarté, l'esprit, la beauté et l'originalité sont tels qu'il est reconnu d'emblée comme un événement littéraire majeur".
Douglas Hofstadter fut alors considéré comme "la bible de l'intelligence artificielle, discipline naissante à l'intersection de l'informatique, des sciences cognitives, des neurosciences et de la psychologie."
Eh puis, l'IA a évolué vers la conception de systèmes pratiques issus de la recherche appliquée susceptibles de trouver des acheteurs potentiels, abandonnant au passage la recherche fondamentale et ses promesses...
Alors, Douglas Hofstadter a continué seul son chemin, contre vents et marées...se détournant de ses pairs pour aboutir au concept d'analogie, cœur de la pensée, qui de son point de vue représente l'alpha et l'omega de notre vie mentale quotidienne.
L'IA actuellement ne s'intéresse pas à cela et laisse moisir l'intelligence artificielle "authentique" aux dires de Douglas Hofstadter.
Et là vraiment, comme ça se complique... je vous laisse découvrir l'article dans sa splendeur et bien sûr l'acheter car de mon point de vue vous ne pourrez pas vous en empêcher, ce d'autant plus qu'il peut conduire aussi au renouveau de votre pratique professionnelle et de votre vie tout court...
Et je ne crois pas me tromper en vous promettant des splendeurs ;-)

Voilà, si cela peut vous éviter une apnée 2015, ce sera toujours ça de gagné pour vous !
Ouvrir, aérer les neurones, voir enfin toute la poésie du vivant...des vivants intelligents ;-)

Ah oui, j'oubliais, venez-donc vous frotter à l'intelligence des participants de notre B4B-Connection Bioproduction#4 qui se tiendra à Genopole d'Evry les 4 et 5 février 2015 et dont le Biopartnering démarre lundi prochain ! Elle n'est pas artificielle, celle-là, elle est authentique comme celle de Douglas Hofstadter !
Plus d'info et inscription !

Frédérique Lentiez, 06 22 65 60 01
Buzz4bio, le réseau incitatif et pétillant, votre agitateur de sloooooow business pour 2015 !

Lancement du premier bioréacteur spécifiquement microbien par conception

thermo-fisher-life-technologie-logo
Depuis la mise sur le marché du premier bioréacteur agité à usage unique du monde, le HyPerforma ™ SUB en 2005, ce principe technologique est devenu la norme plutôt que l'innovation dans le domaine de la Bioproduction recombinante en cellules animales. Depuis lors la bioproduction microbienne a essayé de modifier ou manipuler différents systèmes pour les adapter à leurs applications.

Accinov : une nouvelle option pour le développement des produits de santé

ACCINOV
Le développement de médicaments et produits de santé est un processus complexe au cours duquel les activités et l'environnement de travail doivent être rigoureusement maitrisés. Pour répondre à ces exigences réglementaires et assurer une parfaite traçabilité des opérations, les sociétés n'ont actuellement que très peu d'options : soit externaliser les opérations critiques et potentiellement le savoir-faire associé, soit mettre en place elles-mêmes l'ensemble de l'organisation depuis l'infrastructure jusqu'au management de la qualité.

Concours Genopole 2014 : le palmarès

genopole-logo-nouveau90-gif
Novolyze, DNA Script et Pili Biotech, sont les lauréats de la 4e édition du concours Genopole dédié aux biotechnologies des secteurs de l'envi¬ronnement, de l'agroalimentaire et de l'industrie. Les trois gagnants, sélectionnés par un jury de professionnels (industriels, financeurs, Genopole...), vont rejoindre les 80 entreprises déjà accompagnées par Genopole à Évry (Essonne), le premier biocluster français.

haut de page

Un nouveau dispositif de dépôt de protéines pour la culture cellulaire

Le concept du traitement du cancer ciblé et personnalisé se rapproche de la réalité

Tendances scientifiques : La nouvelle carte des protéines humaines permettrait d'identifier des gènes cancéreux

La génétique du poisson zèbre au service du développement embryonnaire et des maladies humaines

Un nouveau pas vers une technologie de régénération capillaire pour Shiseido

haut de page

Séminaire de médecine régénérative et thérapies innovantes à l'ambassade

Un test sanguin pour dépister la maladie d'Alzheimer avant l'apparition de symptômes

Un centre d'expertise unique en Europe sur la robotique liée à la santé

Dépendance à l'alcool : l'intestin comme nouvelle cible thérapeutique

Traiter la maladie de Parkinson avec des vaccins thérapeutiques ciblés

haut de page

Inauguration du Laboratoire National des Canalopathies, une première en Amérique Latine

L'horloge interne des plantes se souvient du stress hydrique

Des pommes de terre génétiquement modifiées pour produire moins de cholestérol et de toxines

Les ARN circulaires auraient-ils un lien avec les maladies dégénératives ?

Déchiffrer le cerveau avec l'IRM

haut de page

Anxiété, trouble cognitif léger et maladie d'Alzheimer

Le fer : bien plus qu'un simple transporteur d'oxygène

Vers de nouveaux médicaments plus efficaces contre la grippe

Création d'une banque de gènes en Sibérie

Un algorithme pour aider les thérapies anti-cancéreuses

haut de page

Une protéine en mesure de rendre la chimio plus efficace

La pratique sportive comme outil thérapeutique

Nouveau réseau pour l'étude des maladies rares

Les édulcorants artificiels : amis ou ennemis des diabétiques ?

Les tweets dans le domaine de la santé

haut de page

Douze nouveaux centres d'excellence financés par la Fondation Nationale Danoise pour la Recherche

Création du plus grand registre de patients pour l'insuffisance cardiaque

La lettre Buzz4bio est produite par Buzz4bio.
Pour toute info rendez-vous sur notre site buzz4bio.com
Frédérique Lentiez : 06 22 65 60 01
Murielle Rata : 06 62 45 95 32
contact@buzz4bio.com
Buzz4bio © 2014