Lettre Buzz4bio n°170 decembre 2012

 B4B-Connections

Bioproduction-2-B4B-Connection-220

Bioproduction #2 B4B-Connection
13 et 14 février 2013, Evry Genopole
INSCRIPTION

!!! Warning

On affiche complet pour B4B-Connection #Bioproduction depuis le 20 novembre 2012. (merci père Noël ;-))
On ajoute 1 dizaine de places pour le plaisir puis on clôture...définitivement...(et on part en vacances ;-))

Prochainement

Biomarqueurs B4B-Connection
10 et 11 avril 2013, Paris
INSCRIPTION soon...(enfin d'ici une semaine...)

Contact

Fred_2-noel
Frédérique Lentiez

Mu_2-noel
Murielle Rata

 

Suivez Buzz4bio sur Twitter

Derniers Twitts :

- Des tétards fluorescents pour surveiller les effluents d'un centre hospitalier

- SOS, cerveau en surchauffe !

- Les sociétés régionales de transfert de technologies (SATT) déjà sur la sellette

- Stress et santé des indépendants : quelles réalités, quelles solutions ?

- Les 13 start-up française de biotech d'avenir d'après le Journal du Net

- B4B-Connection #2Bioproduction : plus des 90% des places sont vendues ! Nous entrons dans la zone de turbulence...

- Cancer, Cartographie internationale des activités de recherche. 1 pdf de 16 pages à télécharger

- Mérieux NutriSciences continue son expansion

- Nestlé met le cap sur "l'alimentation médicale". La poudre de perlimpinpin c'est bien...bien s'alimenter c'est mieux...

- Quand les banques ne font plus leur boulot, les citoyens peuvent apporter leur pierre à l'édifice : le crowdfunding

- Du tissu musculaire fabriqué par une imprimante 3D par la start-up Organovo

- Le lobbying pharmaceutique reprend en grandes pompes ! Un article exclusif d'Agoravox qui sent le chaud... Oola ;-) !

- "Les bactéries résistantes aux antibiotiques" (Note d'analyse du Centre d'Analyse Stratégique) : pdf en ligne

- Alkopharm reprend du service. La société a dû vendre son portefeuille de médicaments à un laboratoire anglais...Gâchis

- Un excellent article sur l'Open Innovation made in pharma qui permet de lire entre les lignes et forger son opinion...

- Sanofi réinvente son modèle de R&D en....France... euh non pas tout à fait... Résultat en cliquant sur le lien...

- Enquête "une B4B-Connection Biomarqueurs en 2013 ?" : ça cartonne ! Réponses très intéressantes

- Une B4B-Connection Biomarqueurs en 2013 ? Répondez à notre enquête ! http://bit.ly/TErhBe

- L'idée du quota de 40% de femmes dans les CA d'entreprises tombe à l'eau. Vieille Europe incapable d'évoluer..

- Top 10 des femmes en Biotech en 2012

- Excellent ce petit film de la France pour attirer les investisseurs ! Comm institutionnelle non conventionnelle...

- Le temps des spin-off

- Forte présence des Industriels du Médicament au 5ème Forum National de Santé du GIPSO. Nous y serons !

- Drugee facilite la déclaration d'effets secondaires de médicaments

- ça dépote pour Biotrial, CRO de Rennes qui s'était présentée à notre dernier événement ! Croissance à la Eurofins ? ;-)

- Le Crowdinvesting : vers un capitalisme populaire pour servir nos start-ups et PME ?

- Menaces sur la sécurité de nos médicaments et peut-être futur scandale sanitaire ?

 

Buzz4bio c'est :
- votre partenaire Communication pour diffuser vos infos
- votre partenaire Evénementiel pour valoriser votre territoire via ses B4B-Connections thématiques

>>> Signe particulier : convivialité
>>> Spécificité : créer du lien
>>> Spécialité : pharma biotech

 

Cher Père Noël, cette année, donnez-nous une crise, mais une vraie !

C'est vrai, cela peut paraitre vraiment étrange de demander pour Noël un tel cadeau dans son soulier. L'idée n'est pas de moi. Elle vient d'un économiste qui a fait un papier sur la question. Son article avait des côtés un peu drôle. Il demandait au père Noël d'envoyer en vacances pour les cinq prochaines années les politiciens, économistes et dirigeants de banques centrales, histoire de renverser l'orthodoxie macroéconomique actuelle pour faire place à de véritables changements. En un mot : changer les acteurs pour faire autrement et mettre en place de nouvelles manières de conduire les affaires du monde !
Ne vous est-il pas souvent venu à l'esprit que tout ceux qui semblent diriger le monde, sont tous nés dans le même moule, usent des mêmes recettes apprises sur les bancs de l'école, se raccrochent toujours aux mêmes branches pour au final en arriver aux mêmes manques de résultats.
N'avez-vous pas déjà eu envie de les faire passer à la trappe, de leur hurler dessus, quand pour tenter de résoudre la soi-disant crise économique, ils continuent d'appeler les mêmes à la rescousse, d'invoquer les mêmes dieux, ceux-là mêmes qui ont crée cette crise ?
La crise soyons en certains, elle n'est pas économique, elle est dans les têtes ! Dans notre manque d'imagination à édifier de nouvelles manières de penser, d'agir. Dans notre incapacité à dire "ça suffit, basta, dégagez !", de manquer du courage de dire aux incompétents d'aller voir ailleurs, de dégager le plancher. Et qu'on ne les y revoit plus !
Bon c'est vrai, le père Noël n'y peut pas grand chose. Il n'a à mettre dans sa hotte que ce que nous voulons bien produire pour approvisionner son magasin ;-)

Cher Père Noël, faites-nous arrêter de réfléchir comme hier pour penser comme demain !

Alors c'est vrai, ce qu'il nous faudrait au pied du sapin cette année, ce serait un nouveau mode de pensée. Vous savez ce truc dont on commence à nous rebattre les oreilles depuis quelques temps, se mettre à s'adapter en avançant, se mettre enfin au collaboratif, ce truc qui finirait en 2.0 car il a été généré par la révolution 2.0. Cela ressemblerait à de nouvelles manières de travailler et vivre ensemble par la création de liens entre les savoirs, entre les acteurs. Cela ressemblerait à ce que la génération "Y" a pleinement et définitivement adopté parce que c'est dans ses gènes, cette sorte d'humain hyperconnecté qui remet en cause les liens hiérarchiques et l'autorité traditionnelle, qui plébiscite la mobilité, les réseaux sociaux, le télétravail, le collaboratif, qui préfère l'horizontal au vertical car elle bénéficie des outils pour s'adresser directement à dieu plutôt qu'à ses apôtres si elle en a envie...
Alors c'est vrai, les signaux faibles vont devenir de plus en plus forts et ébranler tout le système. La petite lame de fond est en train de prendre la forme d'un prochain tsunami régénérant. Si si, j'ai bien dit régénérant !
Oui, assurément, l'entreprise de demain sera collaborative ou ne sera pas ! Et autant avoir dans son petit soulier le guide de l'humain qui pensera comme demain, qui sera capable de surfer sur la vague plutôt que de l'affronter derrière sa petite palissade d'hier. Il faudra savoir privilégier le capital humain, celui qui fera la différence dans la tempête, qui permettra de créer de nouvelles opportunités, qui fournira une valeur nouvelle, pour se sortir du lot de la concurrence ! Car ce qui comptera dans les changements radicaux qui s'annoncent, ce seront ceux qui auront su muter d'une part, mais surtout s'associer aux autres d'autre part, pour se dénicher une petite place au soleil sans faire de l'ombre à l'autre.
Eh oui, l'essentiel ne sera plus un monde monolithique centré autour du travail mais un monde kaléidoscope et transversal où il sera essentiel de communiquer pour mieux travailler et vivre. Sûr que ce sera peut-être un plus compliqué mais au final, avec un peu de pratique et d'ouverture d'esprit, ce sera bien plus passionnant.

Cher Père Noël, donnez-nous au moins une autre année comme 2012 !

Oui, mais nous restons toujours un peu frileux au changement et nous restons prêts à transiger, à négocier avec le père Noël, à ne pas trop lui en demander. On se dit prêts à une transition, certes, mais de grâce père Noël, pas trop brutale. Donnes-nous encore un peu de temps pour trainer dans les plumes du confort...
On se prête à rêver, certes, de ce changement-là, à devenir l'humain idéal de demain mais bon, si déjà on pouvait être aussi gâtés qu'en 2012, ce ne serait déjà pas si mal...
En échange, on serait prêts à enfiler les nouveaux habits de l'homme de demain, à modifier nos connexions neuronales pour qu'elles soient un peu plus orientées "collaboratif". Aller, on veut bien essayer la panoplie pour voir. Un petit coup à l'essai pour pré-visualiser les sensations, un petit tour virtuel rivés à nos manettes, un petit film projeté sur nos écrans histoire de voir la préfiguration de notre avenir...

Plus prosaïquement, à Buzz4bio on aimerait juste que le père Noël continue de nous donner idées, enthousiasme et plus d'énergie encore, pour proposer de nouveaux événements. Que tous ceux qui nous ont accompagnées jusqu'à présent continuent de le faire, en entrainent d'autres dans la spirale collaborative que nous avons initié depuis 10 ans mais qui a pris un tour très particulier en 2012.
Que nos événements deviennent un havre de paix, un booster naturel de performance, une potion magique pour repartir comme en l'an 40, un club de rencontres pas comme les autres, un big bang régénérant, un ARN recodant les relations humaines, une boîte noire qui réinvente l'alchimie de l'amour, une boîte de Pandore qui réactive les envies de travailler, un Pepsi sans Cola, un Médoc sans effet secondaire, une tricoteuse de liens sans usure, un régénérant de connexions neuronales, un ovni sans obsolescence programmée, un standard singulier et unique, un enzyme collaboratif, un terreau biodynamique...euh là je cale...

Père Noël, en un mot, on attend finalement que tu crées vraiment la surprise ! Recevoir un truc auquel on ne s'attend vraiment pas ! On attend avec impatience... On attend...On...OOOOOOO

Joyeux Noël et Jour de l'An !

Frédérique Lentiez, 06 22 65 60 01

 

Cher Père Noël, cette année, donnez-nous une crise, mais une vraie !
C'est vrai, cela peut paraitre vraiment étrange de demander pour Noël un tel cadeau dans son soulier. L'idée n'est pas de moi. Elle vient d'un économiste qui a fait un papier sur la question. Son article avait des côtés un peu drôle. Il demandait au père Noël d'envoyer en vacances pour les 5 années les politiciens, économistes et dirigeants de banques centrales, histoire de renverser l'orthodoxie macroéconomique actuelle pour faire place à de véritables changements. En un mot : changer les acteurs pour faire autrement et mettre en place de nouvelles manières de conduire les affaires du monde !
Ne vous est-il pas souvent venu à l'esprit que tout ceux qui semblent diriger le monde, sont tous nés dans le même moule, usent des mêmes recettes apprises sur les bancs de l'école, se raccrochent toujours aux mêmes branches pour au final en arriver aux mêmes manques de résultats.
N'avez-vous pas déjà eu envie de les faire passer à la trappe, de leur hurler dessus, quand pour tenter de résoudre la soi-disant crise économique, ils continuent d'appeler les mêmes à la rescousse, d'invoquer les mêmes dieux, ceux-là mêmes qui ont crée cette crise ?
La crise soyons en certains, elle n'est pas économique, elle est dans les têtes ! Dans notre manque d'imagination à édifier de nouvelles manières de penser, d'agir. Dans notre incapacité à dire "ça suffit, basta, dégagez !", de manquer du courage de dire aux incompétents d'aller voir ailleurs, de dégager le plancher. Et qu'on ne les y revoit plus !
Bon c'est vrai, le père Noël n'y peut pas grand chose. Il n'a à mettre dans sa hotte que ce que nous voulons bien produire pour approvisionner son magasin ;-)

Cher Père Noël, faites-nous arrêter de réfléchir comme hier pour penser comme demain !
Alors c'est vrai, ce qu'il nous faudrait au pied du sapin cette année, ce serait un nouveau mode de pensée. Vous savez ce truc dont on commence à nous rebattre les oreilles depuis quelques temps, se mettre à s'adapter en avançant, se mettre enfin au collaboratif, ce truc qui finirait en 2.0 car il a été généré par la révolution 2.0. Cela ressemblerait à de nouvelles manières de travailler et vivre ensemble par la création de liens entre les savoirs, entre les acteurs. Cela ressemblerait à ce que la génération Y a pleinement et définitivement adopté parce que c'est dans ses gènes, cette sorte d'humain hyperconnecté qui remet en cause les liens hiérarchiques et l'autorité traditionnelle, qui plébiscite la mobilité, les réseaux sociaux, le télétravail, le collaboratif, qui préfère l'horizontal au vertical car il bénéficie des outils pour s'adresser directement à dieu plutôt qu'à ses apôtres s'il en a envie...
Alors c'est vrai, les signaux faibles vont devenir de plus en plus forts et ébranler tout le système. La petite lame de fond est en train de prendre la forme d'un prochain tsunami régénérant.  Si si, j'ai bien dit régénérant !
Oui, assurément, l'entreprise de demain sera collaborative ou ne sera pas ! Et autant avoir dans son petit soulier le guide de l'humain qui pensera comme demain, qui sera capable de surfer sur la vague plutôt que de l'affronter derrière sa petite palissade d'hier. Il faudra savoir privilégier le capital humain, celui qui fera la différence dans la tempête, qui permettra de créer de nouvelles opportunités, qui fournira une valeur nouvelle, pour se sortir du lot de la concurrence ! Car ce qui comptera dans les changements radicaux qui s'annoncent, ce seront ceux qui auront su muter d'une part, mais surtout s'associer aux autres d'autre part, pour tirer avoir une petite place au soleil.
Eh oui, l'essentiel ne sera plus un monde monolithique centré autour du travail mais un monde kaléidoscope et transversal où il sera essentiel de communiquer pour mieux travailler et vivre. Sûr que ce sera peut-être un plus compliqué mais au final, avec un peu de pratique et d'ouverture d'esprit, ce sera bien plus passionnant.

Cher Père Noël, donnez-nous au moins une autre année comme 2012 !
Oui, mais nous restons toujours un peu frileux au changement et nous restons prêts à transiger, à négocier avec le père Noël, à ne pas trop lui en demander. On se dit prêts à une transition, certes, mais de grâce père Noël, pas trop brutale. Donnes-nous encore un peu de temps pour trainer dans les plumes du confort...
On se prête à rêver, certes, de ce changement-là, à devenir l'humain idéal de demain mais bon, si déjà on pouvait être aussi gâtés qu'en 2012, ce ne serait pas plus mal... En échange, on serait prêts à enfiler les nouveaux habits de l'homme de demain, à modifier nos connexions neuronales pour qu'elles soient un peu plus orientées "collaboratif". Aller on veut bien essayer la panoplie pour voir. Un petit coup à l'essai pour voir...

Plus prosaïquement, à Buzz4bio on aimerait juste que le père Noël nous donne énergie, idées, enthousiasme pour proposer de nouveaux événements. Que tous ceux qui nous ont accompagnées jusqu'à présent continuent de le faire, en entrainent d'autres dans la spirale collaborative que nous avons initié depuis 10 ans mais qui a pris un tour très particulier en 2012.
Que nos événements deviennent un havre de paix, un booster naturel de performance, une potion magique pour repartir comme en l'an 40, un club de rencontres pas comme les autres, un big bang régénérant, un ARN recodant les relations humaines, une boîte noire qui réinvente l'alchimie de l'amour, une boîte de Pandore qui réactive les envies de travailler, un Pepsi sans Cola, un Médoc sans effet secondaire, une tricoteuse de liens sans usure, un régénérant de connexions neuronales, un ovni sans obsolescence programmée, un standard singulier et unique, un enzyme collaboratif, un terreau biodynamique...euh là je cale...

Père Noël, en un mot, on attend finalement que tu crées vraiment la surprise ! Recevoir un truc auquel on ne s'attend vraiment pas ! On attend avec impatience... On attend...On...OOOOOOO

Conférence Hygia : dernières techniques analytiques pour caractériser de nouveaux extraits végétaux

LVMH_logo_230


Les conférences HYGIA sont organisées deux fois par an par L'Académie nationale de Pharmacie avec le concours de LVMH Recherche. Ces conférences ouvertes au public permettent de faire le point sur un sujet de recherche d'actualité.

Cisbio Bioassays a reçu le prix "grand export" d'Ubifrance

B2Bdesign_logo

Cisbio Bioassays est une société de biotechnologies spécialisée dans
l'élaboration et la production de dosages biologiques pour la médecine
et la recherche, la biologie clinique et la recherche pharmaceutique
(criblage et découverte de nouveaux médicaments).

Genopole® a ainsi atteint son meilleur résultat annuel enregistré depuis sa création en 1998

genopole_logo_96
Le tableau de bord 2011 de Genopole® met en relief les chiffres clés de son activité. Dans un contexte de crise particulièrement difficile pour la création de nouvelles sociétés (- 47% de 2010 à 2011 en France, source France Biotech) et d'emplois en biotechnologies, Genopole® a su faire valoir ses qualités d'accompagnement en favorisant la création et l'implantation de 14 nouvelles entreprises, soit un bilan net de 7 entreprises (+10 % par rapport à 2010).

haut de page

3M Purification, des Solutions de filtration, clarification et purification pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques

3M-logo
3M Purification propose des Solutions de filtration, clarification et purification pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques : principes actifs, protéines recombinantes, cellules souches, fluides biologiques, liquides parentéraux, cosmétiques et eaux techniques des process associés.

Des chercheurs découvrent le lien entre l'utilisation des antibiotiques et le SARM

Combattre les tumeurs du cerveau grâce à des cellules souches

Un microprocesseur à l'écoute des micro-ARN

haut de page

Hitachi développe la culture automatisée des cellules

Triez vos protéines ! Pas vos chaussettes...

Culture de cellules souches multipotentes

Un dispositif mis au point en Israël émet des ondes électromagnétiques dans le cerveau des patients pour les aider à arrêter de fumer

Des scientifiques découvrent le médicament antidiabétique qui pourrait aider les patients atteints de la maladie d'Alzheimer

haut de page

Le neuromarketing ou comment la publicité se met aux sciences cognitives

Nouvelle initiative pour la médecine systémique en Allemagne

Les scientifiques reclassent les micro-organismes eucaryotes

Une prise de sang pourrait permettre à l'avenir de dépister le cancer du sein

ENCODE, l'encyclopédie du génome humain

haut de page

Valence, référence européenne des essais cliniques de vaccins

Les cellules immunitaires situées dans les «poignets d'amour» protégeraient contre l'obésité

Les scientifiques découvrent la clé de la fluorescence verte pour le nano-assemblage

De nouvelles variantes génétiques augmentent le risque de cancer pédiatrique

Des chercheurs étudient l'impact du cancer sur les coûts et sur les soignants

haut de page

Une méthode d'imagerie cellulaire utilisable sur tous types de supports

La vitamine C et le bêta-carotène permettraient de combattre la démence

Transformation directe de cellules du cordon ombilical en neurones

Le logiciel VARIANT détecte les mutations génétiques et les relie à des pathologies

Réparation d'une seule molécule d'ADN observée en temps réel

haut de page

Une nouvelle méthode pourrait mener au développement d'un traitement moins agressif pour les tumeurs cérébrales

Thérapie pour les maladies du coeur à base de nano fibres

Améliorer le taux de réussite de la FIV

Des chercheurs montrent l'impact d'une mauvaise alimentation de la mère sur le nouveau-né

Apprendre en dormant

haut de page

Regard sur les schémas de connexion du cerveau

Lancement du premier centre international de diagnostic en Europe

De l'espoir pour les victimes d'accidents vasculaires cérébraux grâce à des scientifiques de l'UE

L'utilisation de l'aspirine peut réduire le risque d'un type de cancer des ovaires

Les dernières découvertes en matière d'évolution des molécules

haut de page

Des scientifiques s'attaquent à la maladie de Huntington en visant un gène mutant

L'arbre de la vie devient numérique

En bonne voie pour freiner la montée de la maladie d'Alzheimer

Des scientifiques développent un modèle pour comprendre le cancer du cerveau chez l'enfant

Un régime, même à haute teneur en graisses, soigneusement planifié permet de lutter contre l'obésité

haut de page

L'oncologie et les soins palliatifs ont besoin d'une meilleure intégration

Contrôler l'autophagie

A la recherche d'un vaccin efficace contre les tiques et les maladies qu'elles transmettent

un dysfonctionnement du système immunitaire serait associé à la schizophrénie

L'hormone de la satiété et la santé des femmes

haut de page

Un nouveau test génétique pour détecter les risques de cancer de la bouche

Une nouvelle méthode d'imagerie permet de mieux visualiser les tumeurs

Diversifier les gènes des plantes pour stimuler leur immunité

La lettre Buzz4bio est produite par Buzz4bio.
Pour toute info rendez-vous sur notre site buzz4bio.com
Frédérique Lentiez : 06 22 65 60 01
Murielle Rata : 06 62 45 95 32
contact@buzz4bio.com
Buzz4bio © 2012