29 avr 2020

3 questions (enfin 4) à Hanaa Safya, Technology Transfer Officer à l'EFS

Nouvel article de notre rubrique qui se veut optimiste et qui retrace comment les sociétés de biotech-santé se sont adaptées au télétravail et aux nouvelles contraintes imposée par cette situtation extraordinaire... Outils numériques et pauses café digitale à l'EFS !

1/ Comment avez-vous réagi au confinement soudain au niveau de votre société ?

Avec le confinement lié au Covid-19, assurer l’autosuffisance en produits sanguins a été la priorité de l’Etablissement Français du Sang tout en garantissant la sécurité des donneurs, des receveurs et des équipes de l’EFS sur le terrain.

Pour les activités supports, le télétravail a été organisé et instauré progressivement selon les activités. Plusieurs directions de l’établissement se sont fortement engagées dans le cadre de cette pandémie. S’agissant de la Direction de la Recherche et de la Valorisation (DRV), à laquelle je suis rattachée, nous avons accompagné les différentes équipes dans le montage de dossiers réglementaires pour obtenir les autorisations nécessaires pour le démarrage d’essais cliniques, aider à répondre aux appels à projets proposés et participer à la négociation des contrats avec les partenaires. Notre mobilisation très active a permis, dans des temps records, d’atteindre les objectifs souhaités.
La DRV continue à être très sollicitée par des équipes de recherche interne mais également par des industriels et des structures de recherche académiques externes qui souhaitent mettre en place des projets de recherche liés au Covid-19 en partenariat avec l’EFS... A mon niveau, j’ai eu l’opportunité de participer à un évènement international de partnering qui s’est tenu sous forme digitale, ce qui m’a permis de faire mes rendez-vous en B2B depuis chez moi ! Je suis encore impressionnée de la vitesse à laquelle tout a été bien mis en place et organisé.

2/ Qu'avez-vous mis en place ?

Nous avons eu accès à une plateforme d’échange professionnelle facilitant les échanges par visioconférence. Nous avons augmenté le nombre de réunions internes afin de pouvoir être plus en contact avec le reste de l’équipe, suivre de plus près les projets et les actions en cours. Nous avons également profité du confinement pour avancer sur des dossiers qui étaient longtemps en souffrance. Nous nous sommes adaptés rapidement et avons même organisé des « pauses café digitales » dans le but de décompresser et avoir les nouvelles des uns et des autres.

3/ Quelles conclusions tirez-vous de cette expérience ?

Cette expérience de confinement liée au Covid-19 m’a conforté dans l’idée que je m’étais faite de nos métiers de support à la recherche scientifique et médicale : « l’adaptabilité ». Effectivement, la possibilité de télétravailler n’est malheureusement pas toujours possible et accessible à d’autres activités. Nous avons ainsi, avec une organisation bien sûr, la possibilité d’être tout autant actifs et efficaces depuis chez nous.
Je me suis également rendue compte à quel point il est important et nécessaire de renforcer la synergie entre la recherche scientifique et médicale publique ou académique et les entreprises privées. J’étais, comme tous les français, touchée par les nombreux appels faits par le corps médical auprès des entreprises pour la production de matériels tels que les masques et les appareils respiratoires etc.. et surtout par la réponse rapide, efficace et même gratuite à cet appel faite par des entreprises françaises, ayant parfois des activités très loin de la santé !

4/ Quels conseils donneriez-vous à vos pairs dans la même situation que vous ?

Le conseil que je peux donner dans ce genre de situation et que j’ai pu appliquer, et je continue à le faire, pendant ce confinement, est de s’inspirer de tout ce que l’on a pu lire, écouter et voir pendant cette crise liée au Covid-19, pour être force de proposition dans nos projets professionnels, continuer à échanger avec les collègues, communiquer davantage avec nos familles et proches... et cela afin de retrouver une motivation quotidienne et de combattre l’isolement...

Hanaa Safya participera à : 

B4B-MatchMeeting Biotech Santé
14 mai 2020, On Line At Home

Eh hop je m'inscris !

B4B Matchmeeting biotech sante 220

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Cell & Gene Therapies vol.4

cell and gene therapy a4.270 new

Tous les acteurs des Thérapies Cellulaires et Géniques sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220