Actualité recherche Buzz4bio

Mercredi, 09 Avril 2008

Des scientifiques mettent au point un nouvel outil pour les riziculteurs

Des scientifiques mettent au point un nouvel outil pour les riziculteurs
Une équipe de chercheurs financée par l'UE a mis au point un outil génétique permettant aux riziculteurs de bloquer l'action des gènes conférant des caractéristiques indésirables aux cultures. La découverte promet d'accélérer radicalement le transfert des gènes entre variétés.
Le riz (Oryza sativa) est l'une des cultures mondiales les plus importantes: il constitue la base du régime alimentaire d'environ la moitié de la population mondiale et est cultivé dans 89 pays sur six continents. À l'heure actuelle, lors de l'identification de plantes disposant de caractéristiques attrayantes, il faut de nombreuses années aux cultivateurs pour transférer le gène à d'autres variétés sans affecter les autres gènes dont a besoin la variété-cible pour prospérer dans son environnement local.
Les scientifiques de l'institut Max Planck pour la biologie développementale (Allemagne) et l'institut international de recherche sur le riz (Philippines) ont mis au point un outil qui permettra à l'avenir d'effectuer le processus de transfert des gènes d'une variété à une autre en quelques semaines, et non plus en plusieurs années. Leurs résultats sont publiés dans la revue PLoS ONE...
La suite sur Cordis
 
Mercredi, 09 Avril 2008

Des avancées scientifiques par rapport aux commutateurs génétiques

Des chercheurs européens ont découvert que l'hormone ?strogène pouvait entraîner l'activation et la désactivation des gènes des cellules cancéreuses du sein plus rapidement qu'ils ne le pensaient auparavant. Les scientifiques espèrent que leurs découvertes permettront de mieux comprendre les bases moléculaires du cancer et du développement, qui impliquent tous deux ces commutateurs génétiques.
Les travaux, qui ont été en partie financés par l'UE, ont été publiés dans la dernière édition de la revue Nature.
Seul un petit nombre de nos gènes sont actifs dans un tissu donné. Ainsi, un gène actif dans une cellule nerveuse ne le sera pas forcément dans une cellule du foie. Les mécanismes contrôlant les gènes qui sont activés et le moment où ils le sont font l'objet de nombreuses recherches...
La suite sur Cordis

   
Mercredi, 09 Avril 2008

La recherche en immunologie fortement stimulée

L'immunologie, c'est une priorité scientifique pour Singapour qui espère ainsi apporter sa contribution à la compréhension des maladies infectieuses, du cancer, du diabète et des maladies auto-immunes. L'agence A*STAR vient de mettre sur pied le 15 janvier 2008 le Réseau d'Immunologie de Singapour (Singapore Immunology Network, SiGN), à grand renfort de publicité et dans le cadre du cérémonie impliquant le prix Nobel Sydney Brenner. Pourquoi un réseau et non pas un institut ? Il s'agit en fait d'un groupe destiné à faciliter les échanges et la collaboration entre les instituts de recherche, les centres hospitaliers universitaires et autres entités publiques, en matière de recherche fondamentale, translationnelle et clinique. A plus long terme, le réseau aura aussi pour but de former des partenariats avec des entreprises pharmaceutiques et de biotechnologies locales et internationales...
La suite sur BE Singapour
 


   
Mercredi, 09 Avril 2008

Mise au point de nouveaux tests pour déterminer la provenance des aliments via les oligo-éléments et les gènes

Des tests de laboratoire peuvent évaluer l'origine des aliments en détectant les spécificités régionales, soit par le biais de marqueurs génétiques, soit à partir de la composition du sol sur lequel les plantes sont produites. M. Akemi Yasui et ses collègues du National Food Research Institute ont trouvé un moyen de distinguer les oignons cultivés au Japon de ceux cultivés en Chine ou dans d'autres pays par l'analyse des éléments minéraux prélevés dans le sol par les plantes. L'origine géologique du Japon est différente de celle de la Chine, de même que la géographie, le climat et les engrais. Par conséquent, les proportions des différents éléments minéraux constituent une empreinte de la région de culture. L'équipe de M. Yasui a donc étudié par spectrométrie les concentrations de 14 éléments minéraux (Na, Mg, P, Mn, Co, Ni, Cu, Zn, Rb, Sr, Mo, Cd, Cs et Ba) de 309 plants d'oignons (108 provenant d'Hokkaido, 52 de Saga, 77 de Hyogo et 72 de pays étrangers exportateurs d'oignons vers le Japon) afin de créer leurs "empreintes".
Lire la suite sur BE Japon


   
Mercredi, 09 Avril 2008

Utilisation des cellules souches pour améliorer la sûreté des médicaments

Le gouvernement britannique a lancé le 3 octobre 2007 une initiative visant à utiliser les cellules souches pour tester de nouveaux médicaments potentiels. Appelée Stem Cells for Safer Medicines (SC4SM, cellules souches pour des médicaments plus sûrs), cette compagnie à but non lucratif est un partenariat regroupant des investissements publics et privés.
Lancé par le gouvernement et dirigé par l'Association of the British Pharmaceutical Industry (ABPI, équivalent du LEEM français, Les Entreprises du Médicaments), SC4SM regroupe des experts scientifiques des cellules souches et du contrôle qualité. Il a pour objectif de surmonter les obstacles à l'établissement de standards et de protocoles communs et disponibles pour tous en matière d'utilisation des cellules souches pour tester la sûreté des médicaments au cours des étapes précoces de leur développement. D'autre part, SC4SM tentera de rallier d'autres partenaires, notamment les compagnies de biotechnologies...
La suite sur BE Royaume Uni


   

Page 360 sur 360

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.9 Industrialization et 4.0 Facilities

2019 07 bioprod v9 250x250

Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...
Pour la 9ème édition de notre événement annuel, nous focaliserons sur "Industrialization & 4.0 Facilities.
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220