Actualité recherche Buzz4bio

Mercredi, 09 Juillet 2008

Selon un rapport, la recherche collaborative fait son chemin

Des progrès considérables ont été réalisés en matière de collaboration dans la recherche depuis le lancement de l'initiative sur le partenariat responsable, un ensemble de directives visant à aider le transfert des connaissances entre les entreprises, les organismes de recherche et le monde universitaire. Ces conclusions proviennent d'un rapport conjointement rédigé par des parties prenantes de l'industrie et du monde universitaire. Lancé en 2004, l'initiative de partenariat responsable a été développée par des praticiens expérimentés en matière de recherche collaborative de l'association européenne de gestion de la recherche industrielle (EIRMA), l'association européenne des organismes de recherche et de technologie (EARTO), l'association européenne des universités (EUA) et les organisations de transfert de la connaissance (ProTon Europe)...
La suite sur Cordis


 
Mardi, 08 Juillet 2008

Le cluster Alsace BioValley(TM) s’associe à la société Bruker Biospin pour concevoir une plateforme d’imagerie du petit animal destinée à renforcer la recherche alsacienne

2ème symposium international Bioproduction
Appel à communication par poster


Partenaire info veille biotech
Clic !
Lors de la seconde édition du symposium Bioproduction, Genopole organise une exposition «posters» au cours de laquelle chacun des participants pourra présenter ses travaux de recherche dans le domaine de la bioproduction.
Le présent appel à posters a pour objet la présentation d’activités de recherche en cours ou de premiers résultats expérimentaux, sur des travaux fondamentaux ou appliqués, liés à la bioproduction et relevant des thèmes du symposium.
L’exposition des posters sera organisée dans la salle du cocktail (entre 13h00 et 14h30) où chaque auteur devra être présent pour présenter son travail.
Date limite de réception : 15 juillet
Plus d'info



   
Mardi, 10 Juin 2008

LVMH Recherche presents its 8th scientific symposium and reveals the key signs and influences of skin aging from East to West


Partenaire info veille biotech
Clic !

Le dernier symposium de LVMH Recherche qui s’est tenu à Shanghai le 12 mai 2008 était dédié aux dernières découvertes sur le vieillissement cutané. Plus de 220 dermatologues et biologistes spécialistes de la peau provenant de nombreux pays ont assisté à ce symposium.
Ce symposium comportait deux volets, le premier était dédié à la description de nouvelles cibles biologiques affectées par les phénomènes de vieillissement, ainsi qu’à la manière dont ces cibles pouvaient être combattues pour garder ou retrouver une peau plus jeune.
Le deuxième volet consistait en une description des spécificités ethniques du vieillissement des peaux chinoises et indiennes, données obtenues par LVMH Recherche dans le cadre de leurs partenariats avec des universités et hôpitaux chinois et indiens.
Le programme réalisé par Frédéric Bonté, Responsable de la communication scientifique de LVMH Recherche alternait des présentations des plus grand spécialistes des domaines concernées avec celles des chercheurs de LVMH qui ont détaillé des résultats issus de partenariats de recherche avec l’Inde et la Chine.
Frédéric Bonte
Parmi les cibles biologiques affectées par les phénomènes de vieillissement et les radiations UV, l’importance a été mise sur les neuromédiateurs. Les neurotrophines sont des facteurs de croissance des neurones qui sont synthétisées aussi par les cellules de la peau et qui interviennent dans de nombreux phénomènes. Kératinocytes, mélanocytes, fibroblastes synthétisent les neurotrophines, et sont influencés de façon autocrine ou paracrine par ces dernières. Les neurotrophines sont affectées par le vieillissement, et sont plutôt à considérer comme des facteurs de survie face à un stress. Elles ont un rôle dans le relâchement de la peau.
Elles interviennent aussi dans l’apparition des taches de vieillesse (NT4 pro-pigmentante) mais ne stimulent pas la prolifération des mélanocytes. Globalement la peau perd en facteur trophiques au cours du vieillissement. Les neurotrophines ont aussi de nombreux autres rôles, elles régulent le développement, la maintenance des cellules de Merkel dans l’épiderme. Elles stimulent la dégranulation, la libération de cytokines et inhibent l’apoptose des mastocytes et jouent un rôle positif dans la prolifération et l’expression des molécules d’adhésion des cellules endothéliales. Une augmentation du récepteur p75 avec la photoexposition a été observée sur peaux japonaises.
De même, la famille des récepteurs aux opioïdes qui est connue pour être impliquée dans le prurit, la douleur et l’inflammation voit aussi des modifications importantes dans les processus de cicatrisation.
De plus, des travaux effectués en collaboration avec LVMH montrent que chez des peaux chinoises la balance de ces récepteurs  est modifiée avec la photo-exposition. Une meilleure connaissance de l’ensemble de ce type de systèmes pourrait aussi permettre de comprendre en partie les effets sensoriels relaxant des produits cosmétiques appliqués par voie topique
Des modifications de la fibrilline, une protéine en charge de l’organisation des fibres élastiques et de la claudine 1, une protéine en charge de l’étanchéité de l’épiderme au niveau de la « Jonction Cornéo Epidermique » ont été démontrées sur des biopsies de peau chinoises. Des grandes variations interindividuelles ont été observées pour le facteur XIII, marqueur spécifiques des dendrocytes du derme, facteur qui diminue avec l’âge dans la peau.
Deux études effectuées à l’initiative et en collaboration avec LVMH ont permis d’aborder certaines spécificités des peaux indiennes. Des peaux du Nord de l’Inde de phototype général plus foncé ont également montré une augmentation de leur rugosité de surface et une forte modification qualitative et quantitative au niveau de la pigmentation, des fibres élastiques et une augmentation de la fibronectine avec l’âge, même si globalement le photovieillissement est moins fort que chez les caucasiens. Contrairement aux peaux caucasiennes et chinoises ou japonaises, l’épaisseur de l’épiderme vivant ne semble pas être affectée par l’âge ou l’irradiation ultraviolette. Certaines de ces variations ont pu être confirmées par une autre étude clinique de LVMH sur plus de 300 femmes de 18 à 70 ans vivant à Bombay chez lesquelles on a retrouvé une modification importante de la pigmentation (peau plus foncée et dyspigmentation), un relâchement au niveau de la face, des rides plus profondes et une faible diminution de l’hydratation au niveau du visage mais une baisse significative du sébum chez les femmes post ménopause.
L’influence du rôle de l’alimentation (légumes, épices) et des facteurs génétiques a été discutée. Les différentes études chinoises et indiennes présentées suggèrent fortement que les conditions de vie, l’alimentation, les changements climatiques dus aux saisons et le milieu urbain ou rural semblent influencer notablement l’aspect et la qualité de la peau des femmes.
Eric Perrier, Directeur de LVMH Recherche a conclu le symposium en montrant l’impact des études de fond effectuées et l’importance de la connaissance fine des besoins des femmes dans le développement des produits cosmétiques du groupe LVMH.
Plus d'info
Accéder au communiqué de presse


   
Mercredi, 04 Juin 2008

Une équipe de chercheurs européens identifie d'autres gènes responsables du cancer

Une équipe de chercheurs européens vient de réussir à identifier des centaines de gènes responsables du développement du cancer. Les chercheurs ont examiné l'ADN de plus de 500 lymphomes (prolifération cancéreuse qui se manifeste dans les cellules lymphatiques) et ont découvert 10806 mutations. Ces résultats ont récemment été publiés dans la revue Cell. D'après les résultats, près de 350 régions du génome de la souris participent à la formation d'un cancer. Selon les chercheurs, 50 de ces régions correspondent à des gènes jouant un rôle dans les cancers se développant chez les humains; les 300 régions restantes sont nouvelles...
La suite sur Cordis


   
Mercredi, 04 Juin 2008

Les scientifiques identifient la molécule à l'origine des dépôts de graisse et de la libération d'insuline

Une équipe de scientifiques de l'Institut Karolinska en Suède a identifié une molécule qui joue un rôle clé dans la régulation des réserves lipidiques de l'organisme et de la libération d'insuline par le pancréas. Deux communiqués présentant ces résultats sont publiés en ligne par la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Ces deux études s'intéressent à la molécule réceptrice appelée ALK7. On trouve la molécule ALK7 dans plusieurs organes participant à la régulation du métabolisme, dont le pancréas, le tissu adipeux, l'intestin et le cerveau. Cependant, les fonctions physiologiques de cette molécule sont peu connues...
La suite sur Cordis


   
Mercredi, 04 Juin 2008

Le virus H5N1 résiste aux médicaments antigrippaux

D'après une nouvelle recherche partiellement financée par l'UE, la souche H5N1 de la grippe aviaire, qui s'est révélée fatale pour les humains, peut évoluer en une souche résistante à l'un des deux médicaments antigrippaux actuellement disponibles sur le marché. Selon les résultats, publiés dans la revue Nature, le moyen le plus efficace de traiter une pandémie de grippe aviaire consisterait à accumuler une combinaison de médicaments antiviraux. Les chercheurs ont abouti à cette conclusion après avoir étudié la structure moléculaire de la neuraminidase, une glycoprotéine de surface à l'origine de la propagation des virus chez les humains. Cette protéine supprime l'acide sialique des récepteurs de surface cellulaire, permettant ainsi la libération des virus récemment développés puis leur propagation dans les cellules non infectées...
La suite sur Cordis



   

Page 352 sur 356

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Innovation and New Trends in Biopharma Outsourcing vol.4

2018 11 outsourcing4 270

La 4ème édition de Biotech-Pharma Outsourcing qui se tienra à Paris les 18 et 19 juin 2019 est consacrée aux 1001 façons innovantes de Sourcer des services, des compétences, des produits en Pharma-Biotech.
En constante évolution, l'Outsourcing fait sa mue au moins tous les 6 mois. Les acheteurs, donneurs d'ordres, outsourceurs sont contraints constamment de revisiter leur métier et leur manière d'interagir avec leurs fournisseurs, prestataires de services, collaborateurs et co-développeurs.
L'outsourcing se cherche et s'invente chaque jour. Pas une seule façon de faire, mais souvent un mix de plusieurs : Alliance, Coopération, Collaboration, In ou Out Sourcing, Licencing, Open Innovation...
Désormais, le numérique devient incontournabe, revisitant les métiers et les manières d'outsourcer, notamment via les Plate-Formes de mise en relation.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220