Actualité recherche Buzz4bio

Mercredi, 15 Octobre 2008

Une étude redonne espoir aux patients atteints de cancer des intestins

Une équipe de chercheurs britanniques et néerlandais a développé une méthode améliorée permettant d'identifier plus précisément les patients atteints des formes les plus agressives du cancer des intestins. Les chercheurs travaillent à la conversion des résultats de recherche en test pronostique, qui pourrait être utilisé dans les hôpitaux et les cliniques en vue d'identifier les patients nécessitant une chimiothérapie. Les travaux de recherche, partiellement financés par l'UE, sont publiés dans la revue à accès libre PLoS ONE. «Actuellement, les hôpitaux utilisent un test standard pour déterminer la progression du cancer et l'utilisent ensuite pour déterminer quel traitement administrer au patient», explique le professeur Chris Hutchison de l'université de Durham au Royaume-Uni. «Toutefois, nous avons le potentiel de déterminer plus précisément quels patients pourraient vraiment bénéficier de la chimiothérapie.»...
Plus d'infos sur Cordis



 
Mercredi, 15 Octobre 2008

Les Européens font progresser la technologie des implants osseux

Les chercheurs européens travaillent sans relâche en vue de développer systématiquement de nouvelles technologies. La technologie médicale et les implants osseux sont les domaines vers lesquels la recherche s'est tournée. Une équipe de chercheurs de l'institut Fraunhofer de génie industriel et de recherche appliquée sur les matériaux a développé un programme de simulation pouvant calculer la structure interne et la densité de distribution du tissu osseux. La production d'implants osseux au moyen d'une structure similaire à un os naturel est relativement aisée. La première étape de fabrication consiste à calculer la structure interne de l'os ainsi que sa porosité. Ensuite, il faut «cuire» l'implant à partir d'une poudre de métal. La seconde étape se passe dans une machine de prototypage. Les chercheurs travaillant sur la fabrication d'implants osseux se sont inspirés de la nature et de ses ressources, après avoir étudié la structure de l'os et sa composition. Les os sont légers, mais ont cependant la capacité de supporter de lourdes charges. En outre, le tissu interne de l'os est spongieux, mais également solide et compact à certains endroits...
Plus d'infos sur Cordis


   
Mercredi, 03 Septembre 2008

Des chercheurs pensent qu'il est possible «d'éteindre» une inflammation des poumons

Se pourrait-il qu'un jour, les inflammations des poumons, causées par la grippe et d'autres infections, ne soient plus qu'un mauvais souvenir? Les dernières découvertes dans ce domaine nous laissent l'espérer. Grâce à la découverte d'une équipe de chercheurs de l'Imperial College de Londres (Royaume-Uni), on pourrait bientôt s'attendre à des traitements capables de calmer l'inflammation. Leurs résultats ont été publiés récemment dans la revue Nature Immunology. L'étude a montré que les symptômes de la grippe n'étaient pas le fait du virus lui-même, mais de la réaction du système immunitaire face au virus. Le virus est capable de quitter le corps aussi rapidement qu'il s'y installe, mais les symptômes de l'agent infectieux peuvent s'attaquer au corps pendant plusieurs jours, provoquant ainsi l'acharnement du système immunitaire pour combattre le virus des poumons...
Plus d'infos sur Cordis



   
Mercredi, 03 Septembre 2008

Les chercheurs découvrent que l'origan est plus qu'une herbe aromatique

L'origan a trouvé sa place dans les coeurs (et dans les assiettes) de tous ceux qui aiment les herbes vivaces et odorantes. Aujourd'hui, il fait cependant la une en raison de sa capacité à soigner les inflammations. Des chercheurs d'Allemagne et de Suisse ont découvert que l'origan contenait une substance qui peut soulager l'inflammation, entre autres pathologies. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Les chercheurs de l'université de Bonn (Allemagne) et de l'ETH de Zurich (Suisse) ont administré à des souris du bêta-caryophyllène (E-BCP), le composé actif de l'origan. «Nous avons utilisé le bêta-caryophyllène sur des souris dont les extrémités des membres étaient enflées suite à des inflammations», commente le docteur Jörg Gertsch de l'ETH de Zurich. «Dans plus de 70% des cas, le gonflement a régressé.» L'E-BCP pourrait également agir sur d'autres maladies telles que l'artériosclérose et l'ostéoporose...
Plus d'infos sur Cordis


   
Mercredi, 03 Septembre 2008

De nouvelles découvertes renforcent l'espoir d'une régénération des cellules nerveuses

Une équipe de scientifiques financée par l'UE a induit la régénération de cellules nerveuses endommagées en utilisant un médicament couramment utilisé contre le cancer. Cette découverte pourrait mener à la mise au point de traitements efficaces des lésions du système nerveux central. Les cellules nerveuses adultes se composent d'un corps central d'où partent des prolongements appelés dendrites, par lesquels arrivent les messages provenant d'autres cellules nerveuses. Pour envoyer un message, la cellule nerveuse utilise un autre prolongement, l'axone. Chaque cellule nerveuse peut comporter plusieurs dendrites, mais ne dispose que d'un seul axone. Si l'axone est endommagé, par exemple par une blessure, il ne peut pas se régénérer. Par conséquent, les traumatismes cérébraux ou de la moelle épinière se traduisent en général par un handicap permanent, par exemple une paralysie...
Plus d'infos sur Cordis


   
Mercredi, 03 Septembre 2008

Des cellules souches se mettent à battre sous le microscope des chercheurs de l'ULB

L'équipe du docteur Cédric Blanpain de l'Institut de recherche interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire (IRIBHM) de l'Université Libre de Bruxelles (ULB)a découvert une protéine nommée Mesp1 permettant la différenciation de cellules souches en cellules cardiaques.Les chercheurs de l'ULB ont élucidé les mécanismes moléculaires qui gouvernent la différenciation des cellules souches en diverses familles de cellules cardiaques (cellules contractiles, cellules vasculaires, cellules musculaires lisses...). Les mécanismes déclenchant la spécification de cellules plus primitives (appelées cellules progénitrices cardiovasculaires multipotentes), dont sont issues les différentes cellules cardiaques, étaient jusque là mal connus...
La suite sur le BE Belgique 46
 

   

Page 351 sur 358

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.9 Industrialization et 4.0 Facilities

2019 07 bioprod v9 250x250

Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...
Pour la 9ème édition de notre événement annuel, nous focaliserons sur "Industrialization & 4.0 Facilities.
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Cell Culture B4B-Connection

cell culture 250x250

Pour cette édition, nous traiterons à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220