29 jun 2005

Cancer : les microARN s'en mêlent

Découverts au début des années 1990, les microARN contribuent à réguler l'expression des gènes. Chez l'homme, plus de 200 de ces courtes séquences d'ARN non codantes de 20 à 25 nucléotides ont été identifiés, mais leurs mécanismes d'action restent peu connus. Aujourd'hui, trois études américaines, parues dans la revue Nature, éclairent d'un jour nouveau leur implication dans l'apparition des cancers.
La première, menée par le Laboratoire Cold Spring Harbor, l'Université de Caroline du Nord et le Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, relie un groupe de 7 microARN codés par le gène c13orf25 du chromosome 13 à un cancer du sang, le lymphome de type B. Les chercheurs ont transplanté chez des souris génétiquement modifiées des cellules sanguines transformées pour surexprimer les microARN ; ils ont ainsi constaté une augmentation de la fréquence du cancer (passée de 30 à 100% des animaux) et une accélération de son développement (en 51 jours contre 3 à 6 mois chez les souris témoins).
La seconde publication, signée par une équipe de la Johns Hopkins University, suggère un effet contraire : six microARN pourraient freiner l'apparition des tumeurs en contrôlant l'effet d'emballement induit par deux gènes (l'oncogène c-Myc et un facteur de transcription) qui se stimulent l'un l'autre.
Le troisième article, celui dont les répercussions sont les plus évidentes, montre que les microARN présents dans les cellules cancéreuses varient spécifiquement en fonction du type de cancer. Les chercheurs ont mesuré l'expression de 217 microARN humains dans des échantillons de tumeurs et découverts que ce petit nombre de molécules permet d'identifier le type de cancer mieux que les données de 16000 ARN messagers codants.
La technique, facilement réalisable par les laboratoires hospitaliers, pourrait permettre d'améliorer le diagnostic de cancers mal définis.
NYT 09/06/05 (http://www.nytimes.com/2005/06/09/science/09cancer.html) et
Nature 
Sources : Ambassade de France aux Etats-Unis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Workshop Rock your Event

affiche rock your event 270

Vous participez à des événements mais le retour sur investissement vous laisse sceptique ? Vous avez le sentiment de perdre votre temps sur les stands ? L’organisation d’un événement est une souffrance pour votre équipe ?

En savoir plus...

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220