16 nov 2022

Des découvertes sur l’évolution permettent d’expliquer l’origine des organes

Nous avons identifié le groupe de cellules embryonnaires responsables de la croissance des organes, mais nous ne savons pas grand-chose de leurs origines. Comprendre comment le mésoderme est apparu pourrait nous en apprendre beaucoup sur l’évolution de la vie sur Terre.Le mésoderme est le nom donné à un groupe spécifique de cellules présentes dans les embryons animaux. Ce sont les cellules qui vont ensuite former les tissus internes des organismes, notamment les muscles, le cœur, les reins et le sang.

«Les tissus et organes formés à partir du mésoderme varient énormément d’un animal à l’autre», explique Andreas Hejnol, coordinateur du projet EVOMESODERM et rattaché à l’Université de Bergen en Norvège. «L’histoire de l’évolution de ces cellules mésodermiques reste obscure.»

Les biologistes de l’évolution débattent depuis longtemps des questions liées au mésoderme. Par exemple, quand et où le mésoderme est-il apparu?

«Rien ne vient de rien, alors de quelles cellules provient le mésoderme?» s’interroge Andreas Hejnol. «Et en corollaire à cette question, quels tissus formés par le mésoderme sont apparus en premier. De nombreuses questions restent ouvertes et sont importantes pour notre compréhension de la manière dont le système des organes de l’être humain est né.»

Évolution du mésoderme

Dans le cadre du projet EVOMESODERM, soutenu par le Conseil européen de la recherche, Andreas Hejnol a cherché à s’appuyer sur ses précédents travaux révolutionnaires sur les cellules du système digestif pour se concentrer sur le mésoderme. Il souhaitait aborder certaines des questions fondamentales entourant l’évolution de ces cellules et fournir des données pour inspirer de nouvelles recherches.

«Comme il s’agissait d’un projet traitant de l’évolution, l’étude du développement de différentes espèces était cruciale», explique-t-il. «On ne peut pas faire de la biologie de l’évolution sans comparaison. Plus on a de points de données, plus l’image devient claire.»

Andreas Hejnol a combiné la bio‑informatique avancée, l’imagerie en direct et les méthodes moléculaires pour analyser un certain nombre d’embryons d’animaux différents. Cela lui a permis de décrire en détail le développement du mésoderme chez différentes espèces...
...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Innovative Biologics & CMC Challenges

innovative biologics CMC challenges 300x250

Innovative Biologics & CMC Challenges
Tous les acteurs des Biologics au sens large sont attendus, qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires, Consulting... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants, à la pointe de leur spécialité, ceux qui inventent et déploient les solutions...

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220