24 oct 2022

Faire la lumière sur le cycle de vie du VIH

Les scientifiques ont franchi une étape importante vers la mise au point de nouveaux traitements pour lutter contre le VIH. Leur nouvelle technologie peut être utilisée pour étudier les étapes clés du cycle de vie du variant VIH-1.Il n’existe actuellement aucun remède à l’infection par le VIH. Pour traiter cette maladie, le monde a besoin de nouveaux et de meilleurs médicaments antiviraux. Dans leur quête de nouveaux traitements, des scientifiques soutenus en partie par le projet T-FRAME, financé par l’UE, ont mis au point une nouvelle approche qui peut être utilisée pour analyser et influencer les étapes clés du cycle de vie du virus. Leur étude a été publiée dans la revue «Nature Structural and Molecular Biology».

Le VIH a infecté environ 84 millions de personnes et en a tué environ 40 millions dans le monde depuis l’émergence de l’épidémie au début des années 1980. Quarante ans plus tard, il reste toujours environ 38 millions de personnes vivant avec le VIH – dont 1,7 million sont des enfants de moins de 15 ans. Cela souligne le besoin urgent de nouvelles approches pour des thérapies antivirales. Toutefois, pour y parvenir, nous devons mieux comprendre les processus moléculaires qui régissent les états clés du cycle de vie du virus.

Comme pour les autres rétrovirus, chaque particule virale du VIH contient deux copies du génome ARN. Au cours de la réplication virale, deux génomes sont combinés au cours d’un processus appelé dimérisation, supposé être une condition préalable à l’empaquetage du génome. Lors de l’empaquetage du génome, les virus rassemblent leurs génomes dans des capsides ayant pour utilité principale de protéger ces génomes jusqu’à ce qu’ils puissent être libérés dans un nouvel hôte pour une nouvelle réplication. En se concentrant sur le VIH-1, le variant responsable de la grande majorité des infections par le VIH, les chercheurs ont mis au point une nouvelle technologie appelée analyse fonctionnelle de la structure de l’ARN. Appelée FARS-seq, elle étudie les séquences et les structures du VIH-1 qui jouent un rôle important dans la dimérisation et l’encapsulation du génome.

la suites sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Innovative Biologics & CMC Challenges

innovative biologics CMC challenges 300x250

Innovative Biologics & CMC Challenges
Tous les acteurs des Biologics au sens large sont attendus, qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires, Consulting... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants, à la pointe de leur spécialité, ceux qui inventent et déploient les solutions...

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220