04 aou 2022

Un nouveau vaccin cherche à éradiquer le trachome en tant que problème de santé publique

Bien que le vaccin doive encore faire l’objet d’essais cliniques, les premiers résultats montrent qu’il est possible pour un vaccin de créer une réponse immunitaire oculaire.Le trachome est une infection qui, si elle n’est pas traitée, peut entraîner la cécité. Sur les 146 millions de cas actifs de trachome estimés, la majorité concerne des enfants et des femmes vivant dans des zones pauvres.

Causée par la bactérie Chlamydia trachomatis, l’infection est très contagieuse et se transmet généralement par contact personnel direct, par le partage de serviettes et de chiffons et par les mouches. Si le trachome peut être traité par chirurgie et antibiotiques, de nombreuses personnes infectées n’ont pas accès à un tel traitement.

Au lieu de cela, la communauté sanitaire mondiale se tourne vers la prévention, qui commence par l’hygiène et les systèmes sanitaires. «Bien que ces mesures soient importantes, ce que nous devons vraiment faire, c’est éradiquer complètement la maladie», explique Jes Dietrich, chercheur principal en immunologie des maladies infectieuses au Statens Serum Institut, qui fait partie du ministère danois de la santé chargé de la préparation à la lutte contre les maladies infectieuses.

Avec le soutien du projet TracVac, financé par l’UE, Jes Dietrich dirige les efforts visant à développer un vaccin contre le trachome. «Le seul moyen de contrôler véritablement le trachome dans les zones endémiques et de l’éradiquer en tant que problème de santé publique est la vaccination», ajoute-t-il.
Générer une immunité au niveau de l’œil

Le premier objectif du projet était de développer un vaccin protecteur contre le trachome. Pour ce faire, les chercheurs ont étudié des individus naturellement protégés dans des régions endémiques afin de mieux comprendre le fonctionnement des anticorps. Ces informations ont ensuite été incorporées dans les constructions vaccinales et testées dans un modèle de primate non humain pour vérifier leur capacité à induire des anticorps protecteurs...
...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220