21 jul 2022

Que se passe-t-il lorsque le cancer du sein se propage aux poumons ?

Une nouvelle étude apporte des informations sur la raison pour laquelle les cellules du cancer du sein résistent à la chimiothérapie lorsqu’elles se propagent au tissu mou des poumons. Les conclusions ouvrent la voie à de nouvelles approches pour le traitement du cancer.Lorsque les cellules cancéreuses se détachent de la tumeur initiale dans le cancer du sein métastatique (stade IV), elles se propagent généralement aux os, au foie ou aux poumons. Une nouvelle étude partiellement soutenue par le projet MetEpiStem, financé par l’UE, décrit ce qui arrive aux cellules du cancer du sein métastatique lorsqu’elles migrent du site primaire dans le sein aux tissus mous comme ceux des poumons. Publiée dans la revue «Nature Cell Biology», la recherche pourrait ouvrir la voie à une nouvelle ère dans le traitement du cancer.

L’étude a révélé que, lorsque des cellules cancéreuses se propagent aux organes ayant un microenvironnement mou, leur métabolisme change et elles deviennent résistantes à certains médicaments de chimiothérapie. «Nous avons observé que le raidissement du microenvironnement de la tumeur primaire favorise sa croissance mais, lorsque les cellules cancéreuses migrent vers des tissus comme les poumons, elles se trouvent dans un environnement mou», explique Patrizia Romani, auteure principale de l’étude et rattachée à l’Université de Padoue en Italie, hôte du projet MetEpiStem, dans un article publié sur le site web de l’Université. «Nous savons que les propriétés mécaniques des tissus peuvent réguler le comportement des cellules, y compris des cellules cancéreuses», souligne l’auteure, qui ajoute que bien que la souplesse du site métastatique puisse ralentir la croissance des cellules métastatiques, elle augmente également leurs défenses antioxydantes. «Ceci explique le fait que les métastases pulmonaires sont souvent résistantes à la chimiothérapie et qu’elles peuvent rester dormantes durant de nombreuses années avant d’entraîner une rechute.»

L’équipe de recherche a étudié les mécanismes responsables de ce phénomène. Ils ont découvert que, lorsqu’elles se trouvent dans un microenvironnement mou, les cellules métastatiques activent des processus comme la fission mitochondriale et la production de médiateurs chimiques (espèces réactives de l’oxygène). Ces derniers activent un facteur de transcription appelé NRF2, qui à son tour active le métabolisme antioxydant. Il en résulte que les cellules cancéreuses deviennent résistantes au traitement avec certaines formes de chimiothérapie...
...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220