08 jun 2022

Un nouveau laboratoire sur puce pour étudier le métabolisme des tissus in situ

Les systèmes miniaturisés de laboratoire sur puce permettent d’éviter bon nombre des problèmes éthiques liés à l’expérimentation animale. Des scientifiques européens ont intégré l’analyse par résonance magnétique pour permettre la caractérisation du métabolisme des tissus à des fins de test de médicaments.Les tissus englobent une gamme de différents types de cellules dans une structure hautement organisée pour remplir une fonction. Il est impossible de comprendre les processus qui régissent l’interaction des cellules au niveau des tissus en étudiant des cellules individuelles in vitro.

De plus, les trois principes de remplacement, de réduction et de raffinement relatifs à l’expérimentation animale exigent un cadre alternatif pour mener les recherches.

Combinaison d’organes sur puce et de technologies RMN

Le projet TISuMR financé par l’UE a mené à la création d’une nouvelle plateforme technologique qui permet la caractérisation biochimique directe des tissus cultivés in vitro dans des dispositifs microfluidiques. Ceux-ci offrent un formidable moyen de modéliser des organes entiers, pouvant être utilisés pour le diagnostic et la recherche biomédicale.

L’expérience pluridisciplinaire de l’équipe TISuMR a permis de combiner la spectroscopie par résonance magnétique nucléaire (RMN) avec la culture de tranches de tissus dans un laboratoire sur puce miniaturisé.

La spectroscopie RMN est une technique spectroscopique non invasive à haute résolution qui permet de caractériser un échantillon au niveau moléculaire. Elle est idéale pour observer les processus métaboliques, biologiques et chimiques des systèmes vivants en raison de sa nature non invasive.

«Notre objectif était de surmonter les limites de la sensibilité de la spectroscopie RMN et de la combiner avec notre système de culture microfluidique pour observer le métabolisme des tissus», explique Marcel Utz, coordinateur du projet et professeur à l’université de Southampton...
...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Workshop Rock your Event

affiche rock your event 270

Vous participez à des événements mais le retour sur investissement vous laisse sceptique ? Vous avez le sentiment de perdre votre temps sur les stands ? L’organisation d’un événement est une souffrance pour votre équipe ?

En savoir plus...

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220