29 jun 2005

Projet de recherche sur du vin transgénique

Obtenir des plantes plus productives, qui nécessitent moins d'eau et qui résistent mieux aux gels et aux maladies, voici l'objectif de recherche de nombreux biologistes et notamment de quelques scientifiques renommés de l'Université de Vigo. Le Ministère de la Science et de la Technologie financera avec 15.000 euros la mise en place du "Réseau Thématique de Culture in Vitro et Transformation Génétique d'Espèces Végétales", dans lequel l'Université de Vigo joue un rôle principal avec la participation notamment d'entreprises.
Le but est de cultiver des vignes et des arbres fruitiers plus résistants. Manuel Rey, professeur en physiologie végétale à la faculté des Sciences de la Mer, coordonne cette plate-forme pionnière dans l'étude biotechnologique de la vigne et des arbres fruitiers. Il a expliqué que la recherche se centrera sur la propagation in vitro de la vigne et sur l'application de la biotechnologie aux espèces ligneuses. Les scientifiques travailleront avec des vignes, des pruniers et des amandiers.
Les essais en laboratoire permettront de contrôler les mutations et le comportement des gènes des plantes. Dans la province de Pontevedra, des expériences intéressantes ont déjà été faites quant à la sélection génétique, sans manipulation, comme c'est le cas pour des vignes de Terras Gauda.
Le réseau regroupe un total de 19 groupes de travail entre lesquels figurent notamment l'Université Polytechnique de Madrid, le Centre de Recherches Biologiques de Madrid, la Station Expérimentale Aula Dei de Saragosse et l'Institut Murcien de Recherche et Développement Agraire et Alimentaire.
Cette étude pourra compter prochainement sur un site web. Pour l'instant, elle est limitée au laboratoire parce qu'en Europe la commercialisation de vin transgénique est interdite, alors qu'elle est permise aux États-Unis et en Australie.
Contacts : - Manuel Rey, facultad de Ciencias del Mar, Universidad de Vigo - tel : +34 98 681 25 50, fax : +34 98 681 25 56 
Sources : La Voz de Galicia , 01/05/05
Rédacteur : Mickael Dolivet, service.scientifique(a)ambafrance-es.org
Sources : Ambassade de France en Espagne- Adit

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Workshop Rock your Event

affiche rock your event 270

Vous participez à des événements mais le retour sur investissement vous laisse sceptique ? Vous avez le sentiment de perdre votre temps sur les stands ? L’organisation d’un événement est une souffrance pour votre équipe ?

En savoir plus...

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220