06 jan 2022

Comprendre comment le cerveau fonctionne et mémorise les expériences sensorielles

Des perceptions comme la faim peuvent modifier considérablement la façon dont les drosophiles ressentent les odeurs et les goûts mais jusqu’à présent, leur mode de fonctionnement au niveau du cerveau a très peu été élucidé.Les odeurs, le goût et d’autres expériences sensorielles sont vraiment propres à chaque individu et ils ont un impact sur le comportement et les décisions. En général, la nourriture semble plus goûteuse et a une meilleure odeur si nous sommes affamés, alors que les scientifiques savent depuis longtemps que le cerveau possède une forte mémoire pour la nourriture de mauvaise qualité ou pour les aliments toxiques qui rendent les gens malades et entraînent une aversion.

«Les états intérieurs comme la faim jouent un rôle important et sont localisés dans les mêmes zones du cerveau que là où se forme la mémoire. Ces circuits ne sont pas seulement essentiels pour induire la mémoire à long terme, mais ils élaborent toutes les facettes du comportement, mêmes celles qui sont très dynamiques, en en changeant les aspects», explique Ilona Grunwald Kadow, coordinatrice du projet FlyContext et professeure dans le Département des circuits neuronaux et du métabolisme de l’Université technique de l’École des sciences de la vie de Munich.

Le projet, soutenu par le Conseil européen de la recherche, a permis d’étudier le cerveau de la drosophile et de manipuler les neurones pour voir comment le cerveau traite un certaine nombre d’informations et comment ces processus se modifient et s’adaptent à la faim ou à d’autres états intérieurs.

«La drosophile en arrive à différentes conclusions alors qu’elle a reçu la même information sensorielle», ajoute Ilona Grunwald Kadow.

«Nous avons aussi montré que les circuits du cerveau de la mouche, et probablement ceux d’autres animaux, sont hautement interconnectés entre différentes zones cérébrales, d’où un impact à différents niveaux du cerveau, et nous avons déterminé comment elle perçoit l’information.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Stemcell Technologies et la recherche scientifique

ON998CS 270x350

STEMCELL Technologies communique sur ses produits et services.

En savoir plus...

Culture Cellulaire vol.2

cell culture vol2 270

Pour la seconde édition, nous traiterons encore à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteurs de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220