14 dec 2021

Un dispositif de diagnostic sur le lieu d’intervention pour détecter la dengue à partir d’une seule goutte de sang

Les maladies transmises par les moustiques sont responsables de plus de 700 000 décès chaque année. Grâce à un test diagnostique in vitro innovant, un projet européen propose une méthode rapide et précise pour détecter la dengue.La dengue est causée par le virus de la dengue, transmis par le moustique femelle du genre Aedes aegypti; la dengue sévit au niveau mondial dans plus de 120 pays. Le virus de la dengue peut provoquer un syndrome aiguë de type grippal susceptible d’évoluer en dengue sévère, une forme dont les complications peuvent être fatales. Un accès rapide à des soins médicaux limite les taux de mortalité dûs à la dengue sévère à moins de 1 %.

Détecter les biomarqueurs multiples de la dengue en une seule étape

Le diagnostic repose soit sur la détection directe du génome viral et des antigènes du virus, soit sur l’utilisation de tests sérologiques indirects basés sur l’absorption des anticorps antiviraux sécrétés par l’hôte. Cependant, ces deux approches demandent un certain temps d’exécution, du matériel médical spécialisé et du personnel qualifié.

Pour répondre à ces limites observées pour les tests diagnostiques actuellement disponibles, le projet COMBO, financé par l’UE, a développé un dispositif d’analyse in vitro pour établir rapidement et facilement un diagnostic de la dengue. «Notre objectif était non seulement de mettre à disposition un diagnostic fiable, précis, réalisable sur le lieu d’intervention et utilisable dans les pays en voie de développement, mais aussi de déterminer la gravité de l’infection», souligne Maarten van der Linden, coordinateur du projet et directeur général de la société BluSense Diagnostics.

La plateforme COMBO se compose du lecteur BluBox et d’une série de capsules microfluidiques permettant de réaliser un ou plusieurs tests immunologiques à partir d’une seule goutte de sang. Pour la dengue, l’équipe a mis au point une solution permettant de mesurer et quantifier simultanément à la fois l’antigène NS1 du virus de la dengue (marqueur indiquant une dengue aiguë) et les anticorps IgM et IgG secrétés spécifiques de la dengue. Fait important, le processus complet, du prélèvement de l’échantillon à l’obtention du résultat du test, dure moins de 15 minutes...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Stemcell Technologies et la recherche scientifique

ON998CS 270x350

STEMCELL Technologies communique sur ses produits et services.

En savoir plus...

Culture Cellulaire vol.2

cell culture vol2 270

Pour la seconde édition, nous traiterons encore à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteurs de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220