18 fév 2020

À la recherche d’un nouveau traitement contre le cancer

Dans l’avenir, pourra-t-on soigner le cancer sans passer par la chirurgie et la chimiothérapie? Une équipe de chercheurs s’est posé la question.À chacun de nos mouvements, les cellules de notre corps exercent, transmettent, supportent et détectent des forces. Ces forces travaillent à différentes échelles: celles de nos molécules, de nos tissus et de nos organes, et dans notre corps de manière générale. Mais comment ces forces affectent-elles exactement la manière dont nos tissus et nos organes réagissent ?

Lancé en 2017, le projet financé par l’UE MECHANO-CONTROL a pour objectif de répondre à cette question. Bien qu’il y ait des preuves indiquant que les forces mécaniques régissent certains processus biologiques fondamentaux comme le développement embryonnaire, la croissance des tumeurs et la cicatrisation des plaies, les scientifiques ne savent pas encore expliquer comment cela se produit. Comprendre comment ces forces fonctionnent pourrait ouvrir de nouvelles pistes dans les domaines de la médecine régénérative et de la conception de biomatériaux et, plus important encore pour ce projet spécifique, dans celui de la recherche en cancérologie.

Une approche innovante dans la guerre contre le cancer du sein

Coordonnée par l’IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), l’équipe du projet MECHANO-CONTROL concentre ses travaux de recherche sur le cancer du sein. Actuellement, elle analyse le rôle joué par la fermeté sur la formation et la croissance des tumeurs du sein.

Chercheur au sein de l’IBEC et responsable du projet, le Dr Pere Roca-Cusachs explique dans un entretien publié sur Europa, le portail web officiel de l’UE: «Nous avons d’abord cherché à comprendre le rôle de la mécanique des tissus dans la stimulation de la progression d’une tumeur: les tissus cancéreux sont plus fermes que les tissus sains. En outre, plus la tumeur est ferme, plus elle progresse rapidement. Donc, si l’augmentation de la fermeté de la tumeur implique une croissance plus rapide, en la rendant plus molle ou en empêchant la réponse à la fermeté, il doit être possible de freiner sa progression. Cela signifierait que si nous trouvions un moyen d’enrayer le raidissement des tissus, nous serions en mesure d’arrêter le développement du cancer, sans recourir à la chimiothérapie ou à une intervention chirurgicale douloureuse».

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Cell & Gene Therapies vol.4

cell and gene therapy a4.270 new

Tous les acteurs des Thérapies Cellulaires et Géniques sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220