31 dec 2018

Une nouvelle thérapie pour la néphropathie diabétique

Dans le cadre d’un essai clinique mené en Europe, des chercheurs testent une thérapie prometteuse à partir de cellules souches qui pourrait retarder ou empêcher l’apparition d’une insuffisance rénale chez les patients atteints de diabète.
Le diabète est la principale cause de néphropathie chronique. Environ 40 % des patients diabétiques présentent également le risque d’être atteints d’une néphropathie diabétique (DKD).

Associée à un taux de mortalité élevé, la DKD entraîne fréquemment l’apparition d’une insuffisance rénale puisqu’il n’existe actuellement aucun traitement efficace pour cette pathologie. Au dernier stade de la néphropathie chronique – insuffisance rénale en phase terminale – les reins fonctionnent uniquement à 10‑15 % de leur capacité normale et sont incapables de filtrer les déchets et le liquide excédentaire dans le sang du patient. Pour rester vivant à ce stade de la pathologie, les patients ont besoin d’une dialyse ou d’une transplantation rénale. Cependant, ces traitements sont onéreux et ne constituent pas une garantie contre l’insuffisance rénale.

Le projet NEPHSTROM, financé par l’UE, a été lancé afin de tester et de valider une nouvelle thérapie à partir de cellules souches, appelée ORBCEL‑M, pour la DKD. L’immunothérapie à partir de cellules mésenchymateuses stromales est un traitement prometteur susceptible d’empêcher ou de retarder l’apparition de l’insuffisance rénale en améliorant la réparation et la régénération de l’organe concerné. Des expérimentations pré‑cliniques menées par les partenaires du projet ont démontré que la thérapie ORBCEL‑M était capable d’améliorer de manière significative la fonction rénale chez les animaux atteints d’une DKD. Ils réalisent à présent un essai clinique pour tester l’innocuité et l’efficacité de la thérapie sur des patients humains atteints d’une DKD.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Innovation and New Trends in Biopharma Outsourcing vol.4

2018 11 outsourcing4 270

La 4ème édition de Biotech-Pharma Outsourcing qui se tienra à Paris les 18 et 19 juin 2019 est consacrée aux 1001 façons innovantes de Sourcer des services, des compétences, des produits en Pharma-Biotech.
En constante évolution, l'Outsourcing fait sa mue au moins tous les 6 mois. Les acheteurs, donneurs d'ordres, outsourceurs sont contraints constamment de revisiter leur métier et leur manière d'interagir avec leurs fournisseurs, prestataires de services, collaborateurs et co-développeurs.
L'outsourcing se cherche et s'invente chaque jour. Pas une seule façon de faire, mais souvent un mix de plusieurs : Alliance, Coopération, Collaboration, In ou Out Sourcing, Licencing, Open Innovation...
Désormais, le numérique devient incontournabe, revisitant les métiers et les manières d'outsourcer, notamment via les Plate-Formes de mise en relation.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220