06 jun 2018

Nouvelle méthode de traitement de l’ischémie critique des membres

Doctorante dans un laboratoire à la Faculté de pharmacie de l’Université Comenius, Adriana Samáková effectue des travaux de recherche sur une pathologie qui représente l’un des problèmes de santé publique majeur dans les pays industrialisés : l’ischémie critique des membres.

 

L’ischémie critique chronique (ICC) des membres est une maladie qui provoque un flux sanguin insuffisant au niveau des membres. Cette insuffisance artérielle chronique est alors telle que la fonction microcirculatoire et le débit nutritif des membres sont sévèrement compromis. Les patients éprouvent dans les jambes de douloureuses crampes et au fil du temps certains patients éprouvent des symptômes plus graves : ulcère de jambe et gangrène. La restauration d’une perfusion par pontage ou angioplastie doit être envisagée en première intention, mais elle n’est réalisable que dans 70% des cas. Ainsi, à court terme, l’ICC est associée à un risque élevé d’amputation des membres en l’absence de revascularisation ainsi qu’à une mortalité élevée. L’évolution clinique est alors souvent péjorative. La prise en charge de patients atteints d’ICC s’articule autour de trois axes : le dépistage de facteurs de risque cardiovasculaire et des comorbidités, le traitement médical et l’approche interventionnelle.

Actuellement doctorante au sein du département de pharmacologie et de toxicologie de la Faculté de pharmacie de l’Université Comenius, Adriana Samáková s’intéresse aux nouvelles méthodes de traitement de l’ICC des membres inférieurs (ICCMI), et notamment à la thérapie cellulaire mononucléaire mise en place dans un but d’angiogenèse thérapeutique (formation de nouveaux vaisseaux sanguins. Cette nouvelle thérapie offre une alternative de traitement par injection de cellules du patient susceptibles de stimuler l’angiogenèse dans le membre affecté. Elle consiste à extraire des cellules mononuclées provenant de la moelle osseuse du patient (cellules souches mésenchymateuses), à les traiter en laboratoire puis à les implanter par voie intramusculaire dans l’artérite des membres inférieurs. Cette stratégie de greffe cellulaire intramusculaire constitue un espoir important pour de nombreux malades actuellement dans une impasse thérapeutique.

La suite sur BE Slovaquie

 

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
helixio-logo-190.jpg

Helixio : Genomic and Bioinformatic Services
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
gernopole-logo-gif.gif

Réussir ensemble en biotechnologie
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

NO OMIC's, NO Future in Personalized Medicine

2018 10 omics 279

Le futur de la médecine se tient bien dans la conjonction de tous ces OMIQUES : Génomique, Transcriptomique, Lipidomique, Protéomique, Métabolomique puis plus récemment Fluxomique pour ne citer que les principales. Des mondes parallèles jusqu'à présent qui ont désormais bien besoin d'être décloisonnés pour produire la médecine personnalisée dont on rêve tant.
Académiques, Biotechs et Pharmas ont plus que besoin de se rencontrer pour partager tous les bienfaits de leurs promesses.
Recherche Fondamentale, Big Data, Expérimentation telle devient la pierre angulaire de la médecine du futur. On ne vous promet pas l'immortalité mais une médecine qui confinera à la précision c'est certain !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220