09 avr 2018

Un vaccin contre le paludisme aux résultats prometteurs

Un nouveau vaccin contre le paludisme (à plasmodium vivax) testé sur des souris a montré une efficacité de 45%, ce qui représente une grande avancée dans les méthodes de prévention contre cette maladie.
Le paludisme peut être causé par différents parasites. En Amérique, le Plasmodium vivax a été responsable de 13 millions de cas de paludisme. Pour développer le nouveau vaccin contre la forme de paludisme causée par le P. vivax, la stratégie a été élaborée en s’inspirant des travaux réalisés sur le Plasmodium falciparum, parasite le plus commun responsable du paludisme en Afrique. Ce potentiel vaccin contre le P. falciparum a déjà passé trois des quatre phases de tests des recherches cliniques.

L’étude menée sur le P. vivax a été mise en place par un groupe de chercheurs du Centre de Thérapie Cellulaire et Moléculaire de l’Université Fédérale de São Paulo et de la FCP-USP, avec l’appui de la Fondation d’appui à la Recherche de São Paulo (FAPESP) et en collaboration avec l’Institut Pasteur et l’Agence pour la Science, la Technologie et la recherche de Singapour.

Les chercheurs ont choisi d’étudier la protéine circumsporozoïte (CS), protéine abondamment présente sur la superficie du parasite et qui intervient lors de l’invasion des cellules du foie de mammifères infectés. Elle est donc une cible importante des anticorps et cellules du système immunitaire.

Le P. vivax ayant la particularité de présenter trois formes alléliques différentes, VK210, VK247 et P. vivax-like, les chercheurs ont créé une version hybride de la CS, contenant ces trois variantes, pour une plus grande efficacité du vaccin.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
helixio-logo-190.jpg

Helixio : Genomic and Bioinformatic Services
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
gernopole-logo-gif.gif

Réussir ensemble en biotechnologie
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

NO OMIC's, NO Future in Personalized Medicine

2018 10 omics 279

Le futur de la médecine se tient bien dans la conjonction de tous ces OMIQUES : Génomique, Transcriptomique, Lipidomique, Protéomique, Métabolomique puis plus récemment Fluxomique pour ne citer que les principales. Des mondes parallèles jusqu'à présent qui ont désormais bien besoin d'être décloisonnés pour produire la médecine personnalisée dont on rêve tant.
Académiques, Biotechs et Pharmas ont plus que besoin de se rencontrer pour partager tous les bienfaits de leurs promesses.
Recherche Fondamentale, Big Data, Expérimentation telle devient la pierre angulaire de la médecine du futur. On ne vous promet pas l'immortalité mais une médecine qui confinera à la précision c'est certain !

En savoir plus...

Innovation and New Trends in Safety and Toxicity B4B-Connection

tox affiche 270

C'est une grande première ! Depuis le temps que les acteurs de la Biotech Santé de la région lyonnaise nous demandaient de tenir une B4B-Connection chez eux, voilà qui est programmé ! La seconde B4B-Connection de 2018, Innovation and New Trends in Safety and Toxicology se tiendra donc à Lyon, haut lieu de la TOX !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.534.553.891