10 nov 2017

De nouveaux résultats révélant la sensibilité des tétranyques aux infections bactériennes pourraient profiter à l'agriculture

Les tétranyques peuvent infliger d'importants dommages aux cultures et leur prolifération peut être difficile à combattre, car ils développent une résistance aux pesticides qui, parallèlement, éliminent leurs prédateurs naturels. De nouvelles recherches révèlent que les tétranyques sont sensibles aux infections bactériennes, ce qui ouvre la voie à de nouveaux moyens d'éradiquer ces nuisibles.

Les tétranyques endommagent les végétaux en perçant les cellules et en aspirant leur contenu. Au fur et à mesure qu'ils se nourrissent, ils abîment les feuilles dont la surface photosynthétique diminue. Du fait des dommages croissants causés par les tétranyques, la perte d'eau peut devenir hors de contrôle et le taux de photosynthèse et la teneur en eau des feuilles diminuer.

Les populations de tétranyques sont maîtrisées par les conditions météorologiques, la qualité de l'hôte et les prédateurs naturels. Or, ces derniers sont beaucoup moins efficaces en périodes de sécheresse et de canicule. Par fortes températures, de nombreux prédateurs qui jouent un rôle clé dans le maintien du nombre de tétranyques au deçà des niveaux nuisibles pour les végétaux ne sont plus efficaces. Bien souvent, ils quittent la plante pour gagner la litière de feuilles ou des zones plus fraîches et plus protégées, et passent dans un état dormant.

Outre le fait que les tétranyques sont bien adaptés et prompts à développer une résistance aux pesticides, souvent au cours de la même saison, les pesticides aggravent le problème en détruisant les populations de prédateurs des tétranyques. Les mécanismes naturels de contrôle des espèces de tétranyques étant éliminés, ceux-ci peuvent se multiplier plus facilement. La recherche d'une autre méthode de contrôle est lancée.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
helixio-logo-190.jpg

Helixio : Genomic and Bioinformatic Services
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
gernopole-logo-gif.gif

Réussir ensemble en biotechnologie
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

NO OMIC's, NO Future in Personalized Medicine

2018 10 omics 279

Le futur de la médecine se tient bien dans la conjonction de tous ces OMIQUES : Génomique, Transcriptomique, Lipidomique, Protéomique, Métabolomique puis plus récemment Fluxomique pour ne citer que les principales. Des mondes parallèles jusqu'à présent qui ont désormais bien besoin d'être décloisonnés pour produire la médecine personnalisée dont on rêve tant.
Académiques, Biotechs et Pharmas ont plus que besoin de se rencontrer pour partager tous les bienfaits de leurs promesses.
Recherche Fondamentale, Big Data, Expérimentation telle devient la pierre angulaire de la médecine du futur. On ne vous promet pas l'immortalité mais une médecine qui confinera à la précision c'est certain !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220