15 mai 2017

Une nouvelle voie potentielle pour le traitement de l'obésité

La façon dont le corps régule sa température fait l'objet d'une étude intensive car ce domaine intéresse la recherche sur le traitement du diabète et de l'obésité. Une nouvelle étude montre que le mécanisme n'est pas celui que l'on imaginait jusqu'à présent.
La thermogenèse est un processus métabolique qui suscite un grand intérêt en tant que cible médicamenteuse potentielle pour aider à brûler les graisses et réduire ainsi l'obésité.

Les précédentes hypothèses sur les mécanismes régissant ce processus s'articulaient autour de l'implication des macrophages, une catégorie de globules blancs. Mais une nouvelle étude, en partie soutenue par des travaux effectués par le projet DIABAT (Recruitment and activation of brown adipocytes as preventive and curative therapy for type 2 diabetes), financé par l'UE, suggère que le facteur principal de la thermogenèse est le système nerveux sympathique.
Publiée dans la revue Nature, la recherche suggère que le rôle du cerveau, qui contrôle notamment le système nerveux sympathique, est plus important que l'on ne le pensait auparavant. Les travaux, menés par une équipe basée à l'hôpital Mount Sinai en Amérique, se sont concentrés sur les catécholamines, les hormones libérées par le système nerveux sympathique pour activer le tissu adipeux brun. Le tissu adipeux brun est brûlé pour maintenir la chaleur corporelle et l'équipe s'est aperçue que les catécholamines peuvent transformer le tissu adipeux en un tissu qui ressemble à la graisse brune.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
helixio-logo-190.jpg

Helixio : Genomic and Bioinformatic Services
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
gernopole-logo-gif.gif

Réussir ensemble en biotechnologie
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

NO OMIC's, NO Future in Personalized Medicine

2018 10 omics 279

Le futur de la médecine se tient bien dans la conjonction de tous ces OMIQUES : Génomique, Transcriptomique, Lipidomique, Protéomique, Métabolomique puis plus récemment Fluxomique pour ne citer que les principales. Des mondes parallèles jusqu'à présent qui ont désormais bien besoin d'être décloisonnés pour produire la médecine personnalisée dont on rêve tant.
Académiques, Biotechs et Pharmas ont plus que besoin de se rencontrer pour partager tous les bienfaits de leurs promesses.
Recherche Fondamentale, Big Data, Expérimentation telle devient la pierre angulaire de la médecine du futur. On ne vous promet pas l'immortalité mais une médecine qui confinera à la précision c'est certain !

En savoir plus...

Innovation and New Trends in Safety and Toxicity B4B-Connection

tox affiche 270

C'est une grande première ! Depuis le temps que les acteurs de la Biotech Santé de la région lyonnaise nous demandaient de tenir une B4B-Connection chez eux, voilà qui est programmé ! La seconde B4B-Connection de 2018, Innovation and New Trends in Safety and Toxicology se tiendra donc à Lyon, haut lieu de la TOX !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.534.553.891