13 avr 2012

Une étude financée par l'UE explique que la plasticité cérébrale pourrait aider les personnes utilisant des prothèses

Des scientifiques travaillant sur le développement de prothèses contrôlées par la pensée pour les personnes ayant souffert de lésion de la moelle épinière ou d'une amputation seront ravis de lire qu'une étude a démontré que le cerveau humain est beaucoup plus souple et apte à apprendre que ce que l'on pensait auparavant. Dans son article paru dans la revue Nature, une équipe de chercheurs portugais et américains explique que grâce au processus de plasticité, des régions cérébrales peuvent être entraînées à faire des actions qu'elles ne sont pas destinées à faire.
Plus d'infos sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
helixio-logo-190.jpg

Helixio : Genomic and Bioinformatic Services
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
gernopole-logo-gif.gif

Réussir ensemble en biotechnologie
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Microbiology B4B-Connecction

2016 06 b4bcnx microbio 250x250
Oui, tout part de la microbiologie, le vivant que l'on cherche à dompter et qui est la source de toutes nos misères mais aussi de nos grands succès...

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

B4B-Connection-le-film-170
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.534.553.891