Infos étonnantes Buzz4bio

Mercredi, 10 Juin 2009

Des araignées et des anémones au service des biochimistes

Des araignées et des anémones au service des biochimistes

Des chercheurs de l'Institut de chimie bioorganique ont étudié le venin des araignées, scorpions, fourmis et autres serpents. Ils y ont découvert des peptides [1], à partir desquels pourraient être élaborés des médicaments antidouleur extrêmement efficaces, ainsi que des préparations antimicrobiennes. C'est ce qu'a expliqué lors d'une récente réunion du bureau de l'Académie des sciences russe Evguéni Grichine, directeur adjoint de l'Institut de chimie bioorganique (ICB)...
La suite sur le BE Russie 20 
 
 

 
Mercredi, 10 Juin 2009

Les multiples applications des nanoseringues

Les multiples applications des nanoseringues

Des chercheurs de l'université d'Illinois à Urbana Champaign ont développé une nanoseringue et en montrent les multiples applications potentielles. Elles peuvent être utilisées pour pénétrer les membranes de cellules vivantes pour une délivrance ciblée de molécules, thérapeutiques par exemple, dans le cytoplasme ou dans le noyau. Elles peuvent aussi être utilisées comme des sondes électrochimiques et des biocapteurs optiques...
La suite sur le BE Etats-Unis 164 

   
Mercredi, 10 Juin 2009

Une entreprise chinoise va réaliser le séquençage du génome de 3 animaux

Une entreprise chinoise va réaliser le séquençage du génome de 3 animaux

Un institut de recherche scientifique chinois spécialisé dans le séquençage du génome va séquencer l'ensemble du génome de trois animaux vivant dans des environnements extrêmes: l' ours polaire, le pingouin et l'antilope du Tibet. L'Institut de génomique de Beijing, basé à Shenzhen (BGI-Shenzhen), a déclaré vendredi que le projet devrait être achevé d'ici la fin de l'année.
D'après Zhang Yong, directeur de projet de l'institution, cette initiative, faisant suite au séquençage du génome du panda, permettra de fournir aux scientifiques des outils essentiels pour comprendre comment ces espèces menacées se sont adaptées à des climats extrêmes et évaluer ainsi l'impact du réchauffement climatique sur leur survie...
La suite sur le BE Chine 64 

   
Mardi, 07 Avril 2009

Une biotechnologie pour abaisser le taux d'ammoniac dans le sang

Cette nouvelle technique de lutte contre l'hyperammoniémie a été mise au point par des biologistes de Pouchtchino, près de Moscou. C'est la première découverte permettant de lutter efficacement contre les affections graves provoquées par des perturbations du cycle de l'urée [1] dans l'organisme.
Les cellules ne peuvent pas exister normalement sans ammoniac mais, à l'inverse, des quantités élevées de cette combinaison d'azote et d'hydrogène sont très toxiques. Les enzymes du cycle de l'urée qui se trouvent dans le foie "veillent" à ce que sa concentration dans l'organisme ne soit pas trop élevée. Un excédent d'ammoniac dans l'organisme peut provoquer une hyperammoniémie, autrement dit une augmentation pathologique de la concentration d'ammoniac dans le sang...
La suite sur le BE Russie 19 


   
Mardi, 07 Avril 2009

La pilule iPill de Philips

Philips Research a développé un nouveau concept de capsule médicamenteuse, la iPill (11x26 mm). Cette capsule s'avale avec de l'eau ou de la nourriture comme pour une pilule normale et permet de délivrer la quantité appropriée de médicament directement dans la zone concernée du système digestif.
La localisation de l'iPill dans les intestins est possible grâce aux différences de pH mesurées par la capsule. Le pH est ainsi plus élevé lorsque l'estomac est en marche et il diminue entre le petit intestin et le colon. En plus du détecteur de pH, l'iPill contient également un microprocesseur, une pile, un thermomètre, une pompe, un transmetteur et un réservoir. La iPill est donc contrôlée électroniquement pour que le médicament soit déversé à l'endroit ou aux endroits les plus appropriés et de façon optimale...
La suite sur le BE Pays-Bas 32 


   
Mardi, 07 Avril 2009

La mer, source de médicaments

Pour la première fois, des scientifiques norvégiens ont réussi à produire de nouveaux médicaments à partir de bactéries prélevées dans la mer. Les onze espèces de bactéries qui libèrent des substances capables de tuer les cellules cancéreuses, et trois autres bactéries qui produisent de nouveaux antibiotiques ont été découvertes par des chercheurs de SINTEF et l'Université Norvégienne pour les Sciences et la Technologie (NTNU), à Trondheim en Norvège. En collaboration avec des groupes de recherche basés à Moscou et à l'Université de Bergen (groupe du Prof. Stein Ove Døskeland), ils ont réalisés des progrès importants dans le domaine de la biotechnologie...
La suite sur le BE Norvège 86 

   

Page 244 sur 255

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220