06 jun 2022

Des cellules immunitaires cultivées en laboratoire oublient le choc culturel du laboratoire

De nouveaux résultats scientifiques ouvrent la voie à de nouvelles thérapies cellulaires. Des scientifiques ont démontré qu’il est possible de cultiver des macrophages en grand nombre en laboratoire, et que ces cellules immunitaires ne peuvent être distinguées de leurs homologues du poumon lorsqu’elles sont réintroduites dans l’organisme.Les macrophages sont des globules blancs présents dans tous les tissus de l’organisme. Ils sont impliqués dans diverses fonctions immunitaires: ils entourent et tuent les micro-organismes, éliminent les cellules mortes et stimulent l’action d’autres cellules immunitaires. Selon les scientifiques, les macrophages sont porteurs d’espoir en tant que médicaments vivants susceptibles de combattre les infections, de guérir les organes endommagés et de lutter contre le cancer. Cependant, pour pouvoir être utilisés à des fins thérapeutiques, ils doivent être cultivés en grande quantité en laboratoire sans perdre leurs fonctions spécifiques.

Est-ce vraiment possible? Oui, selon des chercheurs d’Allemagne et de France. En partie soutenue par le projet MacAGE financé par l’UE, l’équipe de recherche a démontré que les macrophages cultivés en laboratoire pendant de longues périodes peuvent fonctionner normalement lorsqu’ils sont réintroduits dans l’organisme. En outre, et c’est le plus important, ils ne présentent aucune différence avec les cellules qui n’ont jamais quitté le tissu pulmonaire. Les résultats laissent penser que des thérapies cellulaires basées sur les macrophages peuvent effectivement être développées à l’avenir. L’étude a été publiée dans la revue «Nature Immunology».

Les cellules cultivées en laboratoire sont soustraites à leur environnement naturel et aux signaux physiques qui semblent essentiels à leur fonction. Elles doivent s’adapter à de nouvelles conditions — boîtes de culture en plastique et solutions nutritives artificielles — ce qui constitue «un véritable choc culturel», peut-on lire dans un article publié sur le site web de la Technische Universität Dresden (TU Dresden), hôte du projet MacAGE, en Allemagne. «Nous voulions savoir précisément comment les cellules se modifient dans le cadre d’une culture cellulaire prolongée et si ces changements sont permanents ou non», déclare dans l’article l’auteur principal de l’étude, le professeur Michael Sieweke de la TU Dresden.

Des changements réversibles

L’équipe a étudié des macrophages de souris qui vivent naturellement dans les sacs alvéolaires des poumons. Ils ont réussi à faire croître en volume ces cellules en laboratoire sur plusieurs mois. Les macrophages cultivés en laboratoire ne semblaient pas différents de leurs homologues du poumon, mais après les avoir minutieusement examinés, l’équipe a remarqué que les cellules avaient réellement subi de nombreux changements pour s’adapter à leur nouvel environnement. «Il fallait s’y attendre. Vivre sur une surface en plastique et avoir tous les nutriments à disposition est très différent des conditions naturelles. Les cellules ont dû s’y adapter et l’ont fait en modifiant l’état de plus de 3 000 gènes. La question qui nous intéressait vraiment était de savoir si ces changements pouvaient être inversés», explique Michael Sieweke...
...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Workshop Rock your Event

affiche rock your event 270

Vous participez à des événements mais le retour sur investissement vous laisse sceptique ? Vous avez le sentiment de perdre votre temps sur les stands ? L’organisation d’un événement est une souffrance pour votre équipe ?

En savoir plus...

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220