16 mar 2022

Appliquer des virus pour limiter les maladies phytosanitaires

Transformer des virus en agents de biocontrôle pour lutter contre les bactéries, les champignons et les insectes qui s’attaquent aux cultures pourrait réduire notre dépendance à l’égard des produits chimiques et ouvrir la voie à des pesticides de nouvelle génération.La plupart des individus considère les virus comme un danger véritable et une menace. Après tout, ils sont sources de maladies et, comme nous l’avons vu avec la COVID-19, de pandémies. En réalité, la grande majorité des espèces virales sont totalement inoffensives; certaines peuvent même être bénéfiques et jouent un rôle essentiel dans de nombreux écosystèmes.

Un virus, par exemple, lutte contre le chancre de l’écorce du châtaignier, une maladie fongique qui attaque les châtaigniers. Ce virus, inoffensif pour l’arbre, agit pratiquement Cordiscomme un agent de biocontrôle naturel, inhibant la capacité du champignon à déclencher la maladie.

«Virologue végétal de formation, je me suis demandé s’il était possible d’utiliser des virus en agriculture», explique Massimo Turina, coordinateur du projet VIROPLANT, rattaché au Conseil national de la recherche, en Italie.

«L’utilisation de produits chimiques en agriculture n’est pas durable, notamment dans les zones plus urbanisées, et les antibiotiques qui combattent les bactéries ne peuvent pas être utilisés à cause de la résistance aux antimicrobiens. L’UE souhaite également réduire progressivement l’utilisation du cuivre. Dès lors, il importe de trouver de nouvelles approches de protection des cultures.»

Analyser les niches écologiques

L’objectif du projet VIROPLANT était donc d’examiner le potentiel de nouveaux agents de biocontrôle qui exploitent les bactériophages, les mycovirus et les virus ciblant les insectes nuisibles. Massimo Turina précise qu’il n’existe actuellement, sur le marché européen, que cinq produits de biocontrôle basés sur des virus visant à lutter contre les insectes.

«De nombreuses études se sont intéressées au rôle écologique des virus dans l’environnement marin, grâce à de nouvelles techniques de séquençage à haut débit», déclare Massimo Turina. «Nous voulions appliquer cette approche à d’autres niches écologiques.»

Pour ce faire, Massimo Turina et son équipe ont identifié des lésions sur les feuilles où les plantes étaient attaquées. Les maladies bactériennes qui attaquent les kiwis, les haricots, les tomates et les concombres faisaient partie des études de cas du projet. Les insectes nuisibles également vecteurs de virus et de phytoplasmes affectant des cultures importantes telles que les vignes, les poivrons et les oignons ont également été inclus.

L’équipe a également prélevé des échantillons de mildiou et d’oïdium. Ces échantillons ont été ramenés au laboratoire et analysés à l’aide de la technologie de séquençage génétique. Sur cette base, l’équipe a procédé à la caractérisation de la composition génétique d’une niche écologique spécifique afin d’identifier des virus susceptibles d’être transformés en agents de biocontrôle. Les candidats prometteurs ont ensuite été utilisés dans le cadre d’essais...
...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Workshop Rock your Event

affiche rock your event 270

Vous participez à des événements mais le retour sur investissement vous laisse sceptique ? Vous avez le sentiment de perdre votre temps sur les stands ? L’organisation d’un événement est une souffrance pour votre équipe ?

En savoir plus...

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220