10 jan 2022

Réouvrir la voie du cœur qui mène au corps

Avec l’âge, la valve aortique du cœur se rétrécit, ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque. La recherche européenne a mis au point un traitement révolutionnaire et non invasif dont bénéficient les patients qui n’ont pas d’alternative médicale aujourd’hui.Deux millions de personnes risquent de mourir subitement de sténose aortique (SA) dans le monde occidental. Sténose signifie rétrécissement: les dépôts de calcium dans la valve aortique provoquent un raidissement et privent la valve de sa souplesse, ce qui entraîne une mauvaise circulation sanguine.

Le traitement standard est le remplacement de la valve. Il s’agit d’une opération risquée à cœur ouvert ou d’un remplacement endovasculaire de la valve aortique par cathéter, qui est réalisé via une veine de la jambe, une procédure également susceptible d’entraîner de graves complications.

Le remplacement valvulaire n’est toutefois accessible qu’aux patients présentant des troubles chroniques. En fait, les trois quarts des malades ne sont pas traités et risquent de développer une SA grave. «Cela représente un énorme besoin médical et économique non satisfait», déclare Benjamin Bertrand, coordinateur du projet OUTLIVE, financé par l’UE, et PDG de l’entreprise hôte, la société française de technologie médicale CARDIAWAVE SA.

Un changement de cap pour tous les patients atteints de SA

La thérapie alternative de CARDIAWAVE, Valvosoft, répare la valve aortique et ne nécessite aucun remplacement. Il est important de noter que, contrairement aux solutions médicales actuelles, il s’agit d’un traitement non invasif présentant peu de risques, de complications et de coûts.

Comment fonctionne Valvosoft? «L’appareil délivre des ondes à ultrasons ciblées et de haute intensité qui brisent le calcium fragile et ramollissent le tissu», explique Benjamin Bertrand. Cela donne un nouveau souffle à la valve aortique en réparant et en restaurant sa fonction, permettant au sang de circuler sans entrave dans le corps.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Stemcell Technologies et la recherche scientifique

ON998CS 270x350

STEMCELL Technologies communique sur ses produits et services.

En savoir plus...

Culture Cellulaire vol.2

cell culture vol2 270

Pour la seconde édition, nous traiterons encore à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteurs de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220