14 jan 2021

Un médicament contre l’arthrite donne de l’espoir aux patients gravement infectés par la COVID-19

Les premiers résultats d’une étude soutenue par l’UE révèlent un nouveau traitement efficace pour les patients atteints de coronavirus hospitalisés en soins intensifs.
Selon une étude internationale, l’administration d’un médicament contre l’arthrite conduit à une amélioration des résultats chez les patients gravement infectés par la COVID-19. Il ressort de cette étude soutenue par les projets PREPARE et RECOVER, financés par l’UE, que ce traitement réduit la durée de ventilation des malades dans les unités de soins intensifs.

Ce médicament, le tocilizumab, diminue l’inflammation en modifiant le système immunitaire. Le tocilizumab est principalement recommandé pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et d’une forme grave d’arthrite chez les enfants connue sous le nom d’arthrite idiopathique juvénile systémique. Selon un communiqué de presse publié sur le site web du projet RECOVER, ce médicament immunosuppresseur a «99 % de chances supplémentaires de réduire les décès et le séjour en soins intensifs chez les patients gravement infectés par la COVID-19, par rapport aux patients qui n’ont pas reçu le traitement».
Publication anticipée des résultats

Compte tenu du besoin urgent de données sur les traitements efficaces contre la COVID-19, les chercheurs ont publié ces résultats préliminaires avant leur évaluation par des pairs. L’équipe travaille actuellement à la publication des résultats complets. «Nous devons encore examiner l’ensemble des données, mais c’est un résultat très intéressant», a déclaré la Dre Lennie Derde du Centre médical universitaire d’Utrecht, partenaire des projets PREPARE et RECOVER, dans le même communiqué de presse. «Disposer d’un deuxième traitement efficace pour les patients gravement malades quelques mois après le début de la pandémie est sans précédent. Le ciblage spécifique de la réponse immunitaire était théoriquement prometteur, et ces résultats montrent que cela fonctionne.»

Les résultats de l’étude ont été obtenus via REMAP-CAP, un essai «plateforme» international de type adaptatif pour la pneumonie extrahospitalière qui est partiellement financé par le projet PREPARE. Conçu pour être utilisé en situation de pandémie, l’essai REMAP-CAP évalue simultanément plusieurs interventions chez des patients gravement malades afin d’identifier les meilleures stratégies thérapeutiques.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.10 / Continuum for Biologics

continuum for biologics 220x250

Bioproduction vol10 / Continuum for Biologics
Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220