26 oct 2020

De nouvelles méthodes permettent d’obtenir des organes plus viables pour les transplantations

De nouvelles méthodes de perfusion par machine testées par des chercheurs financés par l’UE ont produit de meilleurs résultats pour les transplantations hépatiques et rénales.
Les longues listes d’attente font partie de la vie des patients qui attendent un organe de donneur. Chaque année, en Europe, près de 41 000 patients subissent une transplantation, tandis que dans le même temps, 48 000 autres patients sont ajoutés à une liste d’attente. Les médecins sont de plus en plus poussés à utiliser des organes qui se sont détériorés afin de mettre à disposition davantage d’organes de donneur. Cette détérioration est due à un apport d’oxygène et de nutriments insuffisant ou absent au cours de leur extraction du corps du donneur, de leur stockage et de leur transplantation.

De nouvelles techniques mises à l’essai par le projet COPE, financé par l’UE, pourraient aujourd’hui apporter une solution à ce problème et permettre d’augmenter le nombre de reins et de foies optimaux disponibles pour les transplantations. «Nous devons accepter davantage d’organes afin d’éviter de rallonger les listes d’attente», déclarait Rutger Ploeg, coordinateur du projet, du Nuffield Department of Surgical Sciences de l’université d’Oxford, dans un article publié sur le site web Open Access Government. «Ces nouvelles techniques nous permettent d’évaluer plus efficacement les foies et les reins donnés et d’obtenir de meilleurs résultats lors de leur transplantation», ajoutait Rutger Ploeg.

Ces nouvelles méthodes nécessitent une perfusion par machine produisant un flux continu d’un liquide appelé «perfusat» à travers l’organe donné, avant qu’il ne soit transplanté. En se concentrant sur les reins et les foies, l’équipe du projet a testé deux techniques qui ont produit de meilleurs résultats que le transport d’organe courant dans des boîtes sur lit de glace.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Culture Cellulaire vol.2

cell culture vol2 270

Pour la seconde édition, nous traiterons encore à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteurs de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

Cell & Gene Therapies vol.4

cell and gene therapy a4.270 new

Tous les acteurs des Thérapies Cellulaires et Géniques sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220