13 aou 2020

Une étude montre que trop de soleil sur la tête entrave la réflexion

Un groupe de chercheurs a découvert qu’une exposition directe et prolongée à la lumière du soleil nuit aux performances motrices et cognitives.
Il est bien connu que des températures élevées peuvent provoquer un épuisement ou un coup de chaleur lorsque la température interne du corps augmente dangereusement. Cependant, une nouvelle étude montre qu’un soleil brûlant peut avoir un impact sur le cerveau même lorsque la température du corps reste normale.

Soutenue par le projet HEAT-SHIELD, financé par l’UE, l’équipe qui a mené les recherches suggère que l’effet réel d’une exposition prolongée au soleil sur la température et le fonctionnement du cerveau humain n’a pas été pleinement exploré lors de précédentes recherches. Une étude publiée dans le journal «Scientific Reports» affirme que: «Une exposition aiguë n’a pas affecté les mesures de performance, alors qu’une exposition prolongée de la tête et du cou a provoqué une élévation de la température interne de 1 °C et des altérations significatives des performances cognitives et motrices.»

«Il est important de noter que ces troubles sont apparus à des niveaux d’hyperthermie considérablement plus bas que lors des expériences précédentes», précise-t-elle. La cognition fait référence aux capacités et aux processus mentaux impliqués dans l’acquisition et le traitement des informations nécessaires à la vie quotidienne. Elle comprend la mémoire, la connaissance, l’attention, le raisonnement, la résolution de problèmes et la compréhension. L’hyperthermie, même si elle s’avère légère et de courte durée, peut provoquer des troubles cognitifs, affectant l’attention, la mémoire et le traitement de l’information. «Ces résultats soulignent l’importance d’inclure l’effet du réchauffement radiatif de la tête et du cou dû à la lumière du soleil dans les futures évaluations scientifiques des impacts du stress thermique environnemental et de la protection spécifique de la tête afin de minimiser les effets néfastes».

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Cell & Gene Therapies vol.4

cell and gene therapy a4.270 new

Tous les acteurs des Thérapies Cellulaires et Géniques sont attendus qu'ils soient à la R&D, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO, investisseurs, qualité/sécurité, réglementaires... etc...
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220