13 nov 2019

Le meilleur des mondes? Un prototype d’utérus artificiel porteur d’espoir pour les bébés prématurés

Une équipe composée de scientifiques et d’experts spécialisés entend mettre au point un dispositif médical grâce auquel les nourrissons extrêmement prématurés pourront terminer leur développement de manière sûre.
Lorsque des chercheurs américains ont démontré en 2017 qu’un agneau prématuré pouvait être maintenu en vie dans un utérus artificiel, beaucoup ont affirmé qu’il s’agissait d’une étape décisive vers le monde futuriste décrit par Aldous Huxley dans son roman «Le meilleur des mondes».

Toutefois, lorsqu'on parle de mettre au point un système destiné à aider les bébés humains extrêmement prématurés, on parle de bien plus que d'une simple démarche tout droit sortie de la science-fiction dystopique. En cas de succès, cet utérus artificiel pourrait changer la donne, et le lancement récent du projet PLS financé par l'UE a donné un nouvel élan à ces recherches.

Dirigé par un groupe interdisciplinaire du monde universitaire et de l'industrie, le projet PLS a pour but d’augmenter le taux de survie hors du corps de la mère des bébés extrêmement prématurés. Un bébé est considéré comme prématuré si sa naissance survient avant 37 semaines de grossesse. Les prématurés extrêmes sont les nourrissons nés avant 28 semaines révolues de gestation. Selon une fiche analytique publiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), quelque 15 millions de bébés, ou 1 bébé sur 10, naissent prématurément chaque année.
Chances de survie

Un rapport de l’OMS indique également que, dans les pays à revenu élevé, seule la moitié des bébés nés à 24 semaines (4 mois avant le terme) survivent. Et ceux qui survivent souffrent souvent de troubles chroniques permanents tels que des problèmes neurologiques et métaboliques, des complications respiratoires et une déficience visuelle ou auditive. L’équipe du projet PLS espère remédier à cette situation.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.9 Industrialization et 4.0 Facilities

2019 07 bioprod v9 250x250

Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...
Pour la 9ème édition de notre événement annuel, nous focaliserons sur "Industrialization & 4.0 Facilities.
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220