14 oct 2019

Des médicaments couramment utilisés dans le traitement de la tension artérielle pourraient représenter un danger pour le cœur

Sur la base de données réelles fournies par deux pays européens, des scientifiques ont découvert qu’un certain type de médicament prescrit pour réduire la tension artérielle pourrait en réalité augmenter le risque d’arrêt cardiaque.
Des médicaments à base d’une molécule appelée dihydropyridine sont généralement prescrits par les médecins pour traiter l’hypertension artérielle et l’angine, une douleur thoracique due à une réduction du flux sanguin vers le cœur. Toutefois, il se pourrait que ces mêmes médicaments augmentent le risque d’arrêt cardiaque subit (ACS). Durant un ACS, le cœur cesse de pomper le sang vers le cœur et d’autres organes vitaux. L’absence de traitement en temps opportun peut alors entraîner la mort.

L’ACS est responsable de près de la moitié des décès dus à des maladies cardiovasculaires dans les pays industrialisés. La plupart du temps, il résulte de troubles mortels du rythme cardiaque provoqués par des dysfonctionnements de l’activité électrique du cœur. Ces dysfonctionnements résultent de différents facteurs affectant les canaux ioniques du cœur. Lorsque ces canaux sont bloqués, le potentiel d’action des cellules cardiaques est réduit. Le potentiel d’action fait référence au changement qui survient dans le potentiel électrique lorsqu’une impulsion parcourt la membrane d’une cellule musculaire ou d’une cellule nerveuse. Une réduction de la durée du potentiel d’action entraîne les troubles du rythme cardiaque susmentionnés que l’on appelle tachycardie/fibrillation ventriculaire (TV/FV).

En bloquant les canaux calciques cardiaques, les médicaments à base de dihydropyridine pourraient augmenter le risque d’ACS. Les chercheurs soutenus par le projet ESCAPE-NET, financé par l’UE, entendaient vérifier cette hypothèse. Dans leur étude, ils ont cherché à déterminer si la nifédipine et l’amlodipine, les deux dihydropyridines les plus couramment prescrites aux Pays-Bas, sont liées à un risque accru d’arrêt cardiaque extra-hospitalier (ACEH).

Les scientifiques ont mené des études de cas-témoins en recourant aux données de patients ayant subi un ACEH et qui ont été traités dans des services médicaux d’urgence au Danemark et aux Pays-Bas. Les cas étudiés étaient des personnes victimes d’un ACEH, âgées de plus de 18 ans et souffrant de TV/FV documentée due à de supposées causes cardiaques. Au total, 2 503 cas d’ACEH ont été mis en rapport avec 10 543 contrôles non-ACEH dans les archives néerlandaises, et 8 101 cas d’ACEH ont été mis en rapport avec 40 505 contrôles non-ACEH dans les archives danoises.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.9 Industrialization et 4.0 Facilities

2019 07 bioprod v9 250x250

Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...
Pour la 9ème édition de notre événement annuel, nous focaliserons sur "Industrialization & 4.0 Facilities.
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220