07 dec 2018

Une nouvelle classe de matériaux synthétiques pourrait révolutionner la médecine moderne

De meilleures options de traitement des patients se profilent, car les chercheurs élaborent des matériaux qui pourraient être utilisés pour améliorer dispositifs médicaux et implants.
La médecine moderne est en train de se transformer grâce aux constantes avancées réalisées dans les matériaux et les technologies. Les métamatériaux, fabriqués par l’homme et possédant des propriétés que l’on ne retrouve pas dans les matériaux naturels, sont conçus pour offrir les propriétés souhaitées pour un appareil spécifique. Cependant, une fois qu’un métamatériau a été produit, ses propriétés sont fixes et ne peuvent plus être modifiées.

C’est ce que le projet ABIOMATER, financé par l’UE, a cherché à changer. Lancé en 2015, ABIOMATER a réussi à concevoir des métamatériaux dont les propriétés peuvent être modifiées à distance en utilisant un champ magnétique. Avec ces métamatériaux, les partenaires du projet ont mis au point des dispositifs nageurs miniatures qui pourraient ouvrir la voie à de nouvelles applications dans du laboratoire sur puce et de la microfluidique. Leurs résultats sont rapportés dans un article publié dans la revue «Physics of Fluids».

Les dispositifs nageurs macroscopiques développés se composent d’une tête dure ferromagnétique et d’une queue flexible d’une longueur allant de 1 à 12 mm. La queue permet aux nageurs de se déplacer dans une direction spécifique lorsqu’un champ magnétique est appliqué. Les chercheurs ont montré que la vitesse des nageurs pouvait être contrôlée en manipulant la force (jusqu’à 3,5 mT) et la fréquence (entre 30 et 170 Hz) du champ magnétique externe.

Révolutionner le diagnostic et l’administration de médicaments

Bien que des dispositifs similaires aient déjà été fabriqués auparavant, il s’agit du premier nageur pouvant être fabriqué à l’échelle industrielle, ce qui permettrait de produire des puces microfluidiques à un coût moins élevé. Les dispositifs pourraient être utilisés pour administrer des médicaments à des zones ciblées du corps dans des environnements fluides, ouvrant la voie à des percées médicales majeures.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Bioproduction vol.9 Industrialization et 4.0 Facilities

2019 07 bioprod v9 250x250

Tous les acteurs de la Bioproduction sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...
Pour la 9ème édition de notre événement annuel, nous focaliserons sur "Industrialization & 4.0 Facilities.
Nous ferons la part belle aux acteurs phares du domaine, opérationnels et innovants.

En savoir plus...

Cell Culture B4B-Connection

cell culture 250x250

Pour cette édition, nous traiterons à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteur de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220