01 oct 2018

Une nouvelle étude laisse à penser que le cancer peut être considéré comme un jeu entre le médecin traitant et les cellules cancéreuses

Les chercheurs affirment que les protocoles de traitement du cancer pourraient tirer parti des modèles de la théorie des jeux. Leur travail pourrait aider les oncologues à améliorer les résultats chez les patients atteints de cancer métastatique.
La métastase, l’extension de cellules cancéreuses d’une tumeur primaire à plusieurs organes, est une des causes majeures de décès du cancer. Quand cela se produit, les cellules malignes sont souvent résistantes à la chimiothérapie initiale, celle qui permettait de garder la tumeur sous contrôle.

En partie soutenue par le projet financé par l’UE FourCmodelling, une équipe de chercheurs a remis en question la norme en matière de traitement des cancers métastatiques, où des médicaments sont généralement administrés en continu à la dose maximale tolérée jusqu’à ce que la tumeur progresse.

Les chercheurs ont récemment publié leur étude dans la revue «JAMA Oncology». Ils expliquent: «Nous avons abordé le traitement du cancer comme une compétition entre le traitement prescrit par le médecin et les stratégies de résistance des cellules cancéreuses basée sur la théorie des jeux.» L’équipe a démontré que le premier avait deux avantages considérables sur ses adversaires tumoraux. Tout d’abord, le médecin peut jouer de façon réfléchie, contrairement aux cellules tumorales. «Les cellules cancéreuses, comme tout organisme en évolution, peuvent seulement s’adapter aux conditions présentes; elles ne peuvent ni anticiper ni améliorer leurs stratégies d’adaptation à des traitements que le médecin n’a pas encore appliqués.» De plus, le médecin a l’avantage d’être toujours le premier à jouer. Le jeu en cours présente donc une dynamique typique de meneur-suiveur, la «dynamique Stackelberg», où le «meneur», l’oncologue, joue en premier et le «suiveur», les cellules cancéreuses, répond en second lieu et s’adapte au traitement.»

Selon les chercheurs, les protocoles de traitement du cancer métastatique actuels n’exploitent pour l’instant encore aucun de ces avantages. «En continuant d’administrer le même ou les mêmes médicaments jusqu’à ce que la maladie recommence à progresser, le médecin «joue» une stratégie figée, même lorsque les cellules cancéreuses arrivent à développer avec succès des réponses d’adaptation. De plus, en ne changeant le traitement que lorsque la tumeur s’étend, le médecin cède la main aux cellules cancéreuses et l’échec du traitement est presque inévitable.» Les chercheurs déclarent dans l’article paru que les oncologues devraient élaborer des stratégies de traitement flexibles afin d’éviter cela.

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
helixio-logo-190.jpg

Helixio : Genomic and Bioinformatic Services
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
gernopole-logo-gif.gif

Réussir ensemble en biotechnologie
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Innovation and New Trends in Biopharma Outsourcing vol.4

2018 11 outsourcing4 270

La 4ème édition de Biopharma Outsourcing qui se tienra à Paris les 18 et 19 juin 2019 est consacrée aux 1001 façons innovantes de Sourcer des services, des compétences, des produits en Pharma-Biotech.
En constante évolution, l'Outsourcing fait sa mue au moins tous les 6 mois. Les acheteurs, donneurs d'ordres, outsourceurs sont contraints constamment de revisiter leur métier et leur manière d'interagir avec leurs fournisseurs, prestataires de services, collaborateurs et co-développeurs.
L'outsourcing se cherche et s'invente chaque jour. Pas une seule façon de faire, mais souvent un mix de plusieurs : Alliance, Coopération, Collaboration, In ou Out Sourcing, Licencing, Open Innovation...
Désormais, le numérique devient incontournabe, revisitant les métiers et les manières d'outsourcer, notamment via les Plate-Formes de mise en relation.

En savoir plus...

Bioproduction vol.8 Proteins & Antibodies

2018 07 bioprod8 270

Monoclonaux, polyclonaux, spécifiques, bi voire tri-spécifiques, conjugués, recombinants, de fusion... ;
Pour la R & D, le Diagnostic, le Thérapeutique... ;
Fragments, VHH, ScFv, ADC Plate-Forme de Display (Phages, Mammalian, Chimériques)...
Pour la 8ème édition de notre événement phare Bioproduction qui affiche toujours "complet" avant la fin des inscriptions, nous ferons le focus sur les protéines et anticorps.
Les angles d'attaque de la thématique :

- améliorer la productivité
- assurer la qualité
- downtream
- scale-up

En savoir plus...

B4B-Connection made in Buzz4bio : le film !

champagne B4B Connection buzz4bio 270
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos B4B-Connections et ce que nous entendons par "slow" business dating made in Buzz4bio.

En savoir plus...

Les B4B-Connections made in Buzz4bio ont 11 ans !

B4B-Connection-logo-270
11 ans de Conventions d'Affaires made in Buzz4bio !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220