12 jan 2022

Un dispositif d’imagerie plus petit et moins cher pourrait faciliter l’accès au dépistage

Le dépistage pour des raisons de sécurité ou un diagnostic médical recourt actuellement à de très grandes machines onéreuses pour générer les radiations nécessaires. Un laser compact et bon marché pourrait réduire le coût et élargir le champ d’application — un projet a montré comment le développer.Le projet FLASH, soutenu par l’UE, a démontré qu’il est possible de concevoir un laser opérant dans la bande de fréquence THz en utilisant le processus et les matériaux compatibles avec ceux utilisés dans la microélectronique à base de silicium. Ces derniers représentent plus de 98 % du marché mondial des semi‑conducteurs, ce qui rend la production en masse possible. Le dispositif est un laser à cascade quantique silicium-germanium extrêmement compact et adaptable.

«Cette plateforme THz silicium-germanium moins onéreuse et plus pratique changerait la donne pour de nombreuses applications THz. Pour atteindre un marché de masse, le coût d’une source THz devrait être inférieur à 100 euros, ce qui est réalisable pour notre dispositif.

Étant donné que la gamme de prix s’élève actuellement à quelques milliers d’euros, nous sommes convaincus que notre dispositif serait facilement commercialisable», explique Monica De Seta, coordinatrice du projet, basée au Département des Sciences de l’Université de Rome III, en Italie.

Une fois réalisé, un tel dispositif élargirait les applications de la détection THz — d’un accès médical plus simple à une utilisation plus large dans le domaine de la sécurité.

«Par exemple, un diagnostic de cancer de la peau nécessite de prendre un rendez-vous avec un consultant à l’hôpital. Il est possible de gagner beaucoup de temps si une technique sûre et fiable de diagnostic sur le lieu d’intervention pouvait être employée dans un cabinet de médecine générale.»

Pour être viables, les systèmes d’imagerie du cancer de la peau destinés à ces cabinets ne devraient pas coûter plus de 10 000 EUR, avec une source lumineuse compacte émettant 1 milliwatt à température ambiante. «FLASH a montré que le dispositif que nous avons conçu peut répondre à ces paramètres», explique Monica De Seta.

«C’est très important, car le dépistage précoce est essentiel à un taux de survie élevé.»...

La suite sur Cordis

Abonnez-vous :

Combien font 5 moins 2 (en chiffre)

Buzz buzzzzz !

25%

C'est la part des partenariats de recherche dans le domaine du cancer
logo_ENSTBB_jpg_140.jpg

ENSTBB : Ecole Nationale Supérieure de Technologies des Biomolécules de Bordeaux
LVMH_logo_230.jpg

Centre de Recherche International commun à l’ensemble des Marques de Parfums & Cosmétiques du groupe LVMH, Moët Hennessy – Louis Vuitton
logo-giboo-183x96.png
Infographie et Webdesign

Giboo a conçu et élaboré notre site internet

Stemcell Technologies et la recherche scientifique

ON998CS 270x350

STEMCELL Technologies communique sur ses produits et services.

En savoir plus...

Culture Cellulaire vol.2

cell culture vol2 270

Pour la seconde édition, nous traiterons encore à la fois de la culture cellulaire pour la R&D mais aussi pour la Bioproduction.
Tous les acteurs y sont attendus qu'ils soient à la R&D de médicaments, producteurs de solutions, fournisseurs de matériels et solutions innovants, industriels, CMO, CDMO, CRO etc...

En savoir plus...

Bioproduction vol.9 Industrialisation et Usine 4.0

IMG 1494
Retour en images des différents tempos de l'événement à l'Ecole Usine EASE de Strasbourg !

En savoir plus...

Contactez-nous

0.561.987.220